Bannière


 
L'ambassadeur des États Unis chez le PDG de Guinée-Games
Alexander Lascaris et Antonio pour un partenariat et l'ouverture des classes en Guinée

Partenaires

Africatime

Africvisionguinée

Akhadan

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Les amazones

Mediaguinee

www.Guineematin.com

38 visiteurs connectés

27 Novembre 2014 - 21h43


 RECHERCHER 

L'AAMGHC donne un lot de matériels au ministère de la santé et de l'hygiène publique

2014/11/27

Aujourd'hui en Guinée Le jeudi 20 novembre dernier, l'Association des Anciens membres du gouvernement et Hauts Cadres de l'Etat (AAMGHC) a officiellement remit un lot de matériels au ministère de la santé et de l'hygiène publique, dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus d'Ebola.

Cette remise officielle s'est tenue à la Maison de la presse de Coleyah. M. Lamine Kamara, président de l'AAMGHC, a exprimé la détermination de ses membres dans la lutte contre l'épidémie de la fièvre Ebola avant de dire que « l'association est de type humanitaire. A but non lucratif et à caractère apolitique. », Bien que des gros bonnets de la classe politique y figuraient.

Selon le président Kamara les objectifs de l'association sont : capitaliser la somme des compétences et surtout des expériences des anciens hauts cadres de l'Etat en vue de contribuer au développement socio-économique de la Guinée, créer une solidarité active des anciens cadres de l'Etat de toutes origines et spécificités, dans le cadre du renforcement de la cohésion nationale et défendre l'intérêt de ses membres.

L'association s'est aussitôt engagée dans la lutte dès l'annonce de la maladie, « dès que l'existence de la maladie a été établie dans notre pays, notre association s'est mobilisée pour s'engager dans la lutte. Notre action est allée de la sensibilisation dans nos familles, quartiers, villes pour aboutir en ce jour de remise de contribution… », A-t-il signalé.

Ces kits composés de 100 seaux de 100 litres avec couvercles (genre grand public : hôpitaux, université, lycées, ministère, marchés etc.), 100 seaux de 30 litres avec couvercles, 200 seaux de 15 litres, 50cartons de savons , 20 bidons de 5 litres d'eau de javel, 20 bidons de 4 litres de l'eau de javel et 400 robinets dont la collecte ne s'est pas limité qu'à ses membres mais aussi à celle des anciens cadres de l'Etat qui ont bien voulu répondre à la sollicitation.

« Tant que ce fléau n'est pas vaincu, définitivement éradiqué, nous resterons mobilisés à vos côtés, et au sein de la population, pour le combattre. », a martelé le président. Pour finir il dit, « En restant debout, tous debout, Ebola sera vaincu et nous le ferons ensemble. »

Le chef de cabinet du ministère de la santé et de l'hygiène publique, Fanta Kaba au nom du ministre Remy Lamah a exprimé la gratitude du département à l'AAMGHC pour cette aide précieuse, tant pour le matériel mise à disposition mais aussi et surtout à vulgariser les mesures de précautions recommandé par les services sanitaires.

Daff Hawa

 
Lutte contre Ebola : « Isolons Ebola » offre 20 millions à une ONG forestière.

2014/11/27

Aujourd'hui en Guinée Pour traduire sa volonté de vaincre Ebola sur le terrain, l’ONG « isolons Ebola » a offert ce mardi dans l’après midi un chèque important de 20 millions à l’ONG EUPD (Entraide Universitaire pour le développement).La remise de ce chèque s’est déroulée lors d’une cérémonie organisée au siège de la société Guicopres à kaloum qui abrite l’ONG.

A peine créer il ya peu sous l’initiative de la fondation KPC pour l’humanitaire avec un financement exclusif de Karfalla Person Camara, « Isolons Ebola » passe à l’offensive à fin de marquer son passage sur le terrain. Après l’appuie à la synergie organisée par la RTG avec les radios rurales et communautaires du pays pour un montant de 80 millions de FG, c’était au tour de l’ONG EUPD ce mardi dans l’après midi, de bénéficier des mêmes largesses de « isolons Ebola » à hauteur de 20 millions. Cette ONG qui est l’un des multiples partenaires de isolons Ebola en terme de réalisation de ses activités, évolue depuis le début de l’épidémie en zone forestière notamment dans la préfecture de Macenta, l’un des foyers les plus touchés par la maladie.

Après la présentation des membres de « isolons Ebola » , le président de la fondation KPC pour l’humanitaire , principal bailleur de fond de l’ONG isolons Ebola, a précisé que le choix de cette ONG fait suite à une analyse de leur demande d’aide adressée à la fondation et aux actes qu’elle a posé pour lutter contre la maladie en région forestière. Dr Pierre a souhaité de cette ONG une collaboration durable fondée sur la base du concret en faveur des familles décimées par Ebola.

L’administrateur général de l’ONG El hadj Kaba Oularé ,pour sa part, en affirmant que la contribution très petite à cause des actes qu’ils posent et l’étendue de leur champ d’action a aussi réitéré son souhait de voir la modeste somme utilisée à bon échéant.

Le président de l’ONG EUPD quant à lui, a rappelé que la dizaine de morts enregistrée à Boffossou, au début de l’épidémie ajoutée à l’appel du chef de l’Etat à l’endroit des citoyens ressortissants des localités touchées par la maladie, ont été le déclic de leur  réveil .

Le nerfs du combat contre ebola est essentiellement financier apprend-t-on . L’ONG EUPD en est consciente, et son président à cet effet ne cache pas sa satisfaction face au geste de « isolons Ebola » . «   Je suis très ému et très content de l’opportunité que vous nous offrez à travers ce geste pour conforter notre position sur le terrain »  a dit Maxime Koîvogui  qui ajoute que cette enveloppe servira a approvisionné 619 familles pendant un mois dont l’importance de l’acte qui sauvera des vies humaines s’est t-il réjouit.

A précisé, que 11 des 14 sous préfectures de Macenta étaient représentées à cette cérémonie . Tous ses représentants ont exprimé leur satisfaction pour le geste et promettent l’utiliser judicieusement en faveur des ayant droit.


Lamine Mognouman CISSE
Attaché de presse auprès de l'ONG Isolons Ebola

 
Carnet rose : Monsieur Diallo Alpha et madame Diallo Fatoumatta convolent en juste noce le 29 novembre 2014 à Bruxelles

2014/11/23

Aujourd'hui en Guinée Les familles Diallo, Bah, Barry, Sow, parents et amis ont la joie de vous informer du mariage de leur fille et fils Monsieur Diallo Alpha et madame Diallo Fatoumatta. La cérémonie aura lieu le 29 novembre 2014 à 16h 00. Rue Eloy N°80 ; 1070 Anderlecht, à Bruxelles (Belgique)

Parrain : Monsieur Bah Souleyama France (Paris)

Marraine : Madame Diallo Binta Camara Belgique (Bruxelles)

Invité d’honneur : Monsieur Michel Directeur A B Coopération.

Contacts : 0032 483 41 63 77 ou 0032 046607 98 86

 
Guinée Games: Un parie qui permet au jeune de joindre les ''deux bouts'' en cette période de vache maigre

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée Ils sont nombreux ses jeunes diplômés, étudiants, et cadre de l'administration des secteurs publiques et privées qui se tirent pas mal dans ces différents jeux que la société de loterie Guinée Games. Chaque matin les fidèles parieurs de cette société de loterie se ruent vers les différents kiosques de la capitale et a l'intérieur du pays, pour tenter leur chance de rafler la cagnotte du jour. Ils ont le choix entre les différentes catégories de jeux proposé par la société Guinée Games.

La plus part ou presque tous se réjouissent des gains que leurs procure la société, même si d'autre déplore le faite que souvent une seule rater dans le jeu leurs éloigne des millions qu'ils voyaient si proche d'eux. «Ibrahima Camara : Guinée Games c'est mon jeu préféré, chaque jour je parie, et je gagne souvent. Je vous le dis, je ne peux pas rester une journée sans jouer parce que souvent je gagne plus de 500 000 fg et souvent 300 000 fg alors que j'ai parié seulement 5000fg ou 8000fg Donc chaque fois je garde l'espoir et pense rafler un jour une cagnotte de plusieurs millions qui va changer ma vie » (rire).

Quant à cette employée de Guinée Games gérante dans un kiosque Guinée Games à Dixinn, Elle se tire bien d'affaire malgré quelque Couaque qu'elle rencontre souvent, mais se réjouit de savoir que sa vente lui permet de subvenir à ses besoins et à celle de sa petite famille. « Depuis que j'ai commencé à travail ici, il ya deux ans et je me tire bien d'affaire. Je me nourris et nourrit ma petite famille tranquillement avec les bénéfices. Il ya des jours je gagne beaucoup, surtout quand les matchs de ligue de champion se joue.

Et des moments ou je m'asseoir toutes la journée avec moins d'influence des parieurs, mais je ne me rappel pas un seul jour ou je suis rentrer à la maison sans au moins avoir ma dépense du jour.». Se réjouit Mariam Bangoura.

A rappeler que la société Guinée Games emploie de milliers de jeunes dans le pays et fait chaque semaine des dizaines de millionnaires parmi ces fidèles parieurs. Qui dit mieux ?


A O S

 
Lutte contre la fièvre Ebola:Le geste symbolique de Dr Ousmane Doré

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée L'ancien ministre de l'Economie, des Finances et du Plan du Général Lansana Conté, Dr Ousmane Doré, actuellement Directeur des Opérations de la BAD pour le Nigéria(Abuja), n'est pas resté les bras croisés face à l'épidémie de la fièvre à virus Ebola qui frappe durement depuis plusieurs mois ses compatriotes guinéens.

Ainsi, bien qu'absent du pays, le ministre a réagi l'autre semaine, par un geste qu'il dit lui-même symbolique de 10 millions de nos Francs.
Exprimant de ce fait sa compassion aux nombreuses victimes de cette terrible maladie.

C'est aussi une manière pour lui de prouver qu'il est de cœur avec le gouvernement du Professeur Alpha Condé dans sa lutte contre Ebola. Un acte patriotique salué par le Coordinateur National, Dr Sakoba Keita : « le geste du ministre Ousmane Doré ne me surprend pas, parce que je connais l'homme dans la défense des intérêts du pays ».

Justement, en acceptant de venir en 2007 après une longue carrière au FMI pour servir la Guinée, Dr Ousmane doré était animé, certes, d'un seul souci : celui de mettre ses compétences au service de sa nation pour aider à la résolution de la crise socio-économique qui avait paralysé le pays. Ce n'est donc pas devant une crise sanitaire qu'il va rester indifférent !
B Bakary G.

 
Lutte contre Ebola:Paul Moussa Diawara multiplie ses actions

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée Paul Moussa Diawara multiplie ses actions
Dans le but de lutter contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, Paul Moussa Diawara, président du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD), poursuit sa campagne de sensibilisation sur les dangers et les mesures préventives sur le virus Ebola. La semaine dernière il s'est rendu dans la préfecture de Coyah, où il a été accueilli par ses militants.

En présence des autorités de la localité, le président du MPD a pris la parole pour dire « La lutte contre le virus Ebola doit être la priorité de tout les Guinéens. Il faudrait que nous soyons conscients de la gravité de cette maladie, pour ce fait, chacun doit s'impliquer afin de vaincre cette épidémie ». Poursuivant, il a sollicité l'implication des sages dans la sensibilisation contre le virus.

Durant, Paul Moussa Diawara s'est adressé à ses militants fortement mobilisés pour la circonstance, « Je suis heureux de voir que la lutte contre l'épidémie d'Ebola vous tiens à cœur. Je vous encourage à redoubler d'effort pour éradiquer cette maudite maladie ».

Plus loin, il a réitéré son soutient au Président de la République Alpha Condé dans sa lutte et pour sa réélection à la présidentielle prochaine. La journée à pris fin par une prestation des artistes.

Ibrahim Kindi

 
Lutte contre Ebola :La Guinée bénéficie de 4 millions 20 milles dollars US du Japon

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée Après l'échange de notes entre le ministre de la coopération internationale Koutoubou Moustapha Sano et M. Toru Yoshikawa chargé des d'affaires de l'ambassade du Japon, la Guinée vient de bénéficier d'un don du pays du soleil levant à hauteur de 4 millions 20 milles dollars US soit environ 28 milliards de dollars pour l'achat de matériels, d'équipements médicaux et de prévention pour la lutte contre le virus Ebola. La signature de l'acccord s'est tenue la semaine dernière dans les locaux du ministère de la coopération.

Prenant la parole, M. Toru Yoshikawa a dit que ce don s'inscrit dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays. Poursuivant il a rajouté que c'est pour aussi renforcer les liens de fraternité et matérialisé la décision du premier ministre japonais Shinzo Abé qui, lors d'une réunion des Nations Unies avait pris un engagement pour lutter contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés, dont la Guinée. « Comme inscrit dans la cinquième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD V), le japon s'est engagé à faire du secteur de la santé un pilier majeur de la coopération entre l'Afrique et le Japon » affirme le chargé d'affaire de l'ambassade du Japon.

Poursuivant dans le même sens, le ministre Koutoubou a dit que cette assistance, cinquième du genre d'une valeur d'environs 28 milliards GNF s'inscrit dans le cadre de la riposte à virus Ebola. Plus loin, il a souligné que ce don vient renforcer les efforts que le gouvernement guinéen ne cesse de déployer pour l'éradication de ce fléau qui est devenu une menace pour la santé publique à l'échelle régionale voire internationale.

Pour finir, le ministre de la coopération internationale a dit que ce geste témoigne à nouveau les relations d'amitié et de coopération existant entre lr royaume Nippon et la République de Guinée.

Il est important de rappeler que tous ces dons s'inscrivant dans le cadre de la lutte contre Ebola seront attribués à la Coordination Nationale de Lutte contre Ebola.

Ibrahim Kindi

 
Ebola: Le Ministère de la jeunesse et de l'emploi jeune lance la 2ème phase de son programme de sensibilisation

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée Dans le cadre de la poursuite de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus ''Ebola'', le département de la jeunesse en partenariat avec Plan-Guinée et l'Unicef Guinée ont lancé le vendredi la deuxième phase du projet de sensibilisation pour la lutte contre la maladie, lors d'une conférence animée à la maison de la Presse de conakry.

Moustapha Naité dans son intervention a tout d'abord rappelé qu'il y'a deux mois de cela que la première phase de la mobilisation des jeunes a été lancée par son département et de déclarer « Cette première phase que nous avons lancée a eu un succès retentissant ,parce que c'était plus de 2100 jeunes ,qui pendant 5 jours ont mobilisés à Conakry, à l'occasion de la journée nationale de la jeunesse célébrée le 25 Septembre de chaque année. » a-t-il rappelé . D'après lui cette première expérience a poussé son département et les partenaires à entamer la seconde phase sur toute l'étendue du territoire.

« Cette 2eme campagne de sensibilisation contre le virus à Ebola concerne 15000 jeunes pour vaincre la maladie, c'est pour vous dire que nous sommes dans une dynamique de volontariat, la vision globale de notre projet s'articule sur quatre points principaux, d'abord ; Lutter contre l'épidémie ; la stigmatisation, prôner des comportements sociaux saints pour les rites funèbres ; impliquer les populations dans l'identification des cas .Ce sont entre autres la vision du projet » indique t-il. Avant d'ajouter plus loin « l'objectif général des 15000 jeunes c'est de contribuer à briser la chaine de contamination de la fièvre à Ebola à travers des sensibilisations à l'échelle nationale » a expliqué le Ministre de la Jeunesse et de l'emploi jeune. D'après ses propos ce sont les 15000 jeunes qui vont sensibiliser 2 fois par semaine, dans chaque quartier il y aura des projections 2 fois par semaine.

Pour terminer, Moustapha Naité est revenu sur la répartition des 15000 jeunes en ces termes « A Conakry nous aurons 5300 jeunes, à Nzérékoré il y aura 2500 jeunes, à Kindia 2200 jeunes, Mamou 700, Labé 700 , Faranah 1000 , Kankan 1200 ,vous verrez donc au niveau de Mamou ,Labé les taux c'est beaucoup plus faibles, parce que dans ces cas il faut la prévention, parce qu'il n'y pas eu de cas manifestés dans la région de Labé, Mamou centre n'a pas connu d'Ebola. Nous pensons que renforcer davantage les régions forestières comme Macenta, Guékédou et en haute guinée Kankan et surtout à Siguiri qui a été très affecté. Dans la region de Kindia, il y a eu Forécariah et Coyah qui ont été aussi affectés etc. » a-t-il souligné.

Pour leur part les différents partenaires ont salué à leur tour l'initiative du département de la Jeunesse, qui selon eux cette campagne s'inscrit dans la ligne droite de la lutte contre la fièvre à virus Ebola. Ils ont ensuite promis beaucoup plus d'engagement du coté du département de la jeunesse pour la réussite du projet afin que la lutte contre Ebola soit efficace.

Diakité Aboubacar

 
Un journaliste placé sous contrôle judiciaire : Déclaration de l'URTELGUI

2014/11/20

Aujourd'hui en Guinée
L'Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée (URTELGUI), L'Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante ( AGEPI), L'Association guinéenne de la presse en ligne ( AGUIPEL) ont appris avec une grande préoccupation l'inculpation et le placement sous contrôle judiciaire, ce mercredi 12 novembre 2014, de Mamadou Saïdou Barry, journaliste reporter du site internet « afriquezoom.info », par le Doyen des juges d'instruction du Tribunal de Première Instance de Dixinn (Conakry), pour avoir réalisé une interview du chanteur Elie Kamano à l'issue de sa comparution au TPI de Dixinn, lundi 10 novembre 2014.

Cette décision prend les allures fort malheureusement d'une violation grave de la liberté de la presse consacrée par notre constitution et la loi organique sur la liberté de la presse.

L'Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée (URTELGUI), L'Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), L'Association guinéenne de la presse en ligne (AGUIPEL) dénoncent et condamnent vigoureusement et conséquemment ce qu'elles considèrent comme une tentative de musellement de la presse guinéenne.

Les trois associations faîtières de la presse privée guinéenne interpellent à cette occasion toutes les autorités judiciaires du Pays afin d'éviter de retomber dans des pratiques susceptibles de ternir l'image de notre jeune Démocratie.

Les trois associations prennent l'opinion nationale et internationale à témoin et déclarent qu'elles s'élèveront contre tout recul de la liberté de la presse, acquise chèrement après des années de luttes.

Conakry, le 12 novembre 2014.

Pour l'Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée (URTELGUI), le Bureau exécutif

Pour l'Association des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), le Bureau exécutif

Pour l'Association guinéenne de la presse en ligne (AGUIPEL), le Bureau exécutif

 
Scandale financier à l'OGC: La vérité des chiffres

2014/11/13

Aujourd'hui en Guinée  Depuis notre publication sur les détournements de fonds à l’Office Guinéen des Chargeurs et l’arrivée des inspecteurs du Ministère d’Etat chargé de l’Economie et des Finances les directeurs des services concernés par l’audit cherchent à étouffer cette affaire en se basant sur l’ethnie.

Pour preuve, une réunion secrète s’est tenue ce lundi 10 novembre 2014 entre les directeurs des trois services concernés par cet audit pour définir les stratégies à mettre en place en vue d’empêcher la publication du rapport les inspecteurs de l’Inspection Générale des Finances. 
Entre autres stratégies, les trois directeurs ont demandé à leur homologue de l’Office Guinéen des Chargeurs en la personne de Sékou Camara d’utiliser la fibre ethnique et politique en demandant aux hauts responsables du RPG d’interférer auprès du Pr Alpha CONDE en vue d’arrêter cet audit. 

Ils oublient que cet audit ne concerne que les fonds frauduleusement détournés (les relevés bancaires en font foi). Les responsables du RPG devraient plutôt se réjouir et aider le Pr Alpha CONDE à lutter contre les détournements de deniers publics et la mal gouvernance caractérisée par les vols dans les services de l’Etat. 

Connaissant l’intégrité du Pr Alpha Condé, Sékou Camara (DG de l’Office Guinéen des Chargeurs) s’est vu obligé de faire intervenir certains députés du RPG à l'effet de leur défendre chez le Professeur.

Pour vous en convaincre sur le vol et le détournement que Sékou Camara a effectué sur les fonds de l’Office Guinéen des Chargeurs par la complicité de son agent comptable Mamadou Saliou Barry alias Papa Barry, nos enquêtes nous ont révélé les montants ci-après frauduleusement sortis à la BCRG. 

Après la passation de service entre le Directeur Général sortant et le Directeur Général entrant de l’Office Guinéen des Chargeurs il y avait les montants ci-après dans les comptes à la date du 4 juillet 2014 :

-Compte n° 4111445 en GNF 889.603.384 GNF;
-Compte n° 4912045 en USD 134.117,65 USD ;
-Compte en euros 682.804,74 Euros.

Tous ces montants convertis en francs guinéens correspondent à 7.973.669.594 GNF.

A ce jour 28 octobre 2014, les montants disponibles dans les comptes de l’Office Guinéen des Chargeurs sont :

-Compte n° 4111445 en GNF 200.000.000 GNF ;
-Compte n° 4912045 en USD 0,63 USD ;
-Compte en Euros 154.000 Euros.

De tout ce qui précède, il ressort que Sékou Camara et son agent comptable Papa Barry sont des voleurs purs et simples parce qu’ils ont dérobés près de 6.000.000.000 GNF dans les comptes de l’Office Guinéen des Chargeurs en quatre mois de gestion sans qu’aucune activité ne soit réalisée par ce service. Il reste entendu que près de 80% de ces montants ont été sortis en espèce. Ils doivent dans ce cas répondre de leurs actes devant les services compétents en la matière et rembourser les fonds de l’Etat.

De tous ces montants le service n’a bénéficié que de l’achat d’un véhicule de service immatriculé EP-9696-A et un domaine à kourémalé pour un montant de près de 250.000.000 GNF pour en faire une aire de stationnement.

Il y a lieu pour le Pr Alpha CONDE de se débarrasser de ces cadres voleurs et incompétents pour mieux atteindre les objectifs qu’il s’est assignés en vue de sa réélection en 2015 pour un deuxième mandat. 

L’OGC est un service qui joue un rôle primordial pour décongestionner le port de Conakry et permettre ainsi à l’Etat de contrôler les prix sur le marché. 

Toutes ces sorties d’argent ont été effectuées sans que le nouveau Directeur Général Adjoint ne soit associé et la part de la marine marchande (10% du montant total) conformément à la répartition contenue dans l’arrêté conjoint N°595/MEEF/MT signé des Ministre de l’Economie et Finances et Ministre des Transports a été toujours virée sur le compte personnel du Directeur National depuis leur prise de fonction.
Au jour d’aujourd’hui, Sékou Camara qui n’a jamais collaboré avec le Directeur Général sortant se trouve dans des difficultés à faire fonctionner le service parce qu’il n’a aucun repère.

A la veille de l'arrivée des inspecteurs qui pourraient s'opposer à la sortie frauduleuse des fonds, les caisses de l’OGC furent vides au profit des comptes privés .

Vivement il faut une nouvelle équipe pour éviter que ce service ne meurt à petit feu par l’incompétence et la mauvaise gestion de son Directeur Général et l’agent comptable

Dossier à suivre ...



Ibrahima Sory Sylla

 
L'office guinéen des chargeurs: Les inspecteurs aux ordres du Directeur général

2014/11/4

Aujourd'hui en Guinée Une mission d’inspection séjourne dans les murs de l'office guinéen des chargeurs depuis le lendemain de notre révélation sur le détournement de près de 5 milliards de francs Guinéens de la direction dirigé par Mon sieur Sekou Camara ( voir photo). Nous insistons sur le fait que seuls les relevés bancaires des trois comptes domiciliés à la BCRG doivent servir de base de travail .Mais en attendant, voici ce qu'il faut savoir des inspecteurs chargés de tirer au clair cette situation. Monsieur Saliou BARRY (PAPA BARRY), agent comptable de l’Office Guinéen des Chargeurs est connu pour sa malhonnêteté et son incompétence au niveau du Ministère de l’Economie et des Finances. C’est pour cette raison que depuis la prise de fonction de Sékou CAMARA comme Directeur Général, l’agent comptable par incompétence a mit de côté le budget 2014 de l’Office Guinéen des Chargeurs qui a été élaboré par le Contrôleur Financier et le DG sortants et validé par l’actuel Ministre d’Etat, Ministre des Finances.

Du 24 juin à nos jours, toutes les dépenses effectuées sont extrabudgétaires à commencer par l’achat du véhicule de service qui a été livré sans bon de commande, ni facture et ni bon de livraison. Tous ces documents ont été émis au courant de cette semaine à cause de l’arrivée de la mission d’inspection. Même scénario pour le soi disant domaine qui doit servir d’aire de stationnement à kouremalé acheté sur la base d’un croquis sans aucune étude préalable. Un domaine de ce genre devrait être concédé par l’Etat parce que c’est un service public qui est rendu et pour cause d’utilité publique.

Conformément à l’Arrêté Conjoint portant gestion des revenus générés par l’application de l’ICTN et du BSC, la part de la direction nationale de la marine marchande est versée directement au directeur national au lieu de déposer l’argent dans le compte de la direction. Ce qui est contraire à la réglementation dans notre pays car les directions nationales ont pour mission la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement en la matière.
Il faut préciser que sur toutes les sorties d’argent effectuées sur les comptes de l’OGC et de la Marine Marchande, 80 % l’ont été en espèces (les relevés bancaires en font foi). Ce qui dénote un détournement pur et simple des fonds de l’Etat parce que les montants n’ont pas été utilisés comme ça se doit.

Concernant la mission d’inspection, il faut retenir que l’inspecteur Selly FOFANA ne peut pas répondre à vos attentes car l’Office Guinéen des Chargeurs est devenu une vache laitière pour lui en ce sens que depuis la création de cette structure, c’est le seul inspecteur qui y effectue des missions.

La mission d’inspection est entrain d’être étouffée par les autorités du Ministère des Transports ainsi que celles du Ministère des Finances car les inspecteurs qu’on a envoyés sont corrompus surtout celui qui est allé à l’Office.
Pour réaliser une bonne inspection sur la gestion de cette équipe, il serait judicieux d’envoyer l’inspection d’Etat en lieu et place de ceux là qui sont corrompus.


Dossier à suivre

Ibrahima Sory Sylla

 
Les ONG ''Ligth in Africa'' et ''Isolons Ebola'' se donnent la main pour électrifier Kassa

2014/11/3

Aujourd'hui en Guinée Samedi 25 octobre dernier, la Sous-préfecture de Kassa a reçu le président de la République, le Pr Alpha Condé et l'artiste Alioune BadaraThiam alias Akon. C'était lors de l'inauguration des kits solaires offerts par l'ONG ''Ligth in Africa'' en collaboration avec l'ONG ''Isolons Ebola''.

L'ONG ''Ligth in Africa'' d'Akon, en collaboration avec l'ong de Kerfala Person Camara,''Isolons Ebola'' œuvre pour l'emploi des jeunes africains afin de lutter contre la pauvreté et donner une image nouvelle à l'Afrique avec son projet Ligthing in Africa. C'est pour cela que ce projet a ouvert ses portes par l'électrification du continent à partir de la Guinée dans les îles de Los dans la Sous-préfecture de Kassa.

Dans son discours de bienvenue du Sous-préfet, Lansana Kassa Soumah, a, au nom des citoyens de Kassa, demandé l'appui des autorités pour l'amélioration des conditions de vie de la population de cette localité à savoir l'éducation, la santé, Blue zone et aussi une barque ambulante pour joindre les 3 îles en cas de nécessité.

La représentante des îles de Los, Juliette Camara, opératrice économique, a remercié la communauté insulaire de la Sous-préfecture pour la grande mobilisation et le représentant du secteur privé, Kerfala Personne Camara, et Akon, citoyen d'honneur de Kassa, mais aussi le Présidant de la République pour avoir érigé leur localité en sous-préfecture et toute la délégation qui l'accompagne.

«Aujourd'hui je ne suis pas là comme un chanteur ni comme un artiste, pas un Américain mais un Africain. Quand nous sommes venus pour la première fois en Guinée, nous avions beaucoup de rêves pour l'Afrique. Nous avions voulu commencé notre projet, donner de l'électricité à toute l'Afrique à partir de la Guinée », a souligné Akon, avant d'inviter les medias africains à donner une image positive de l'Afrique pour son rayonnement.

«Nous devons être unis pour vaincre Ebola, en lançant le même message», a-t-il ajouté.

Enfin, l'artiste Afro-américain a remercié le Président de la République, la Guinée et les citoyens de Kassa pour lui donné la citoyenneté d'honneur de Kassa.

Le Président Alpha Condé a remercié Akon et tous ses collaborateurs pour ce projet d'électrification.

En s'adressant aux populations de Kassa, le Président a promis d'œuvrer pour l'amélioration de leurs conditions de vie. Il a également fait une sensibilisation sur la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Cette cérémonie a connu les différentes prestations des groupes artistiques : du Ballet de Room, Kalabane, Tobetè, des femmes pêcheurs de Kassa, des communautés ghanéenne et Sierra léonaises vivant à Kassa et une sensibilisation de plusieurs artistes guinéens sur Ebola.

Daff Hawa

 
Lutte contre Ebola: L'Amicale des femmes lauréates se lance dans le combat

2014/11/3

Aujourd'hui en Guinée Vendredi 24 octobre 2014, l'Amicale des femmes a tenu une sensibilisation au Haut commandement de la gendarmerie sur la maladie hémorragique à virus d'Ebola qui continue à agrandir la liste de ses victimes en Guinée.

Elue femme de l'année 2013 par Gnouma Magazine, le Général de brigade, Aminata Kobélé Keita, accompagnée du chef de cabinet du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, et son adjointe Nagnouma Faro, chef de cabinet du ministère de l'Economie et des Finances et du Budget, ont sensibilisé et donné des kits composés de désinfectants, chlore, du savon et de prospectus aux hommes en tenue sur cette épidémie d'Ebola en donnant des informations pour qu'à leur tour ils puissent lutter et freiner la maladie.

Pour la présidente de l'Amicale des femmes lauréates, Ebola est un ennemi de la nation. « Ebola est un ennemi de la nation. Nous, hommes de rang, nous ne la combattrons pas par les armes. Nous n'avons besoin que de la sensibilisation qui est une stratégie intelligente pour freiner Ebola».

Ensuite Nagnouma Faro a expliqué avec des gestes pour dire qu'Ebola est bien réel. C'est une maladie grave mais facile à combattre en respectant les consignes d'hygiène.

Elle a ajouté qu'on pouvait guérir d'Ebola en se rendant immédiatement dans un centre de traitement dès l'apparition des signes…

Le Général de division, Ibrahima Baldén content de l'action qu'entreprennent ces dames, a remerciés et invité à continuer leur combat contre Ebola.

«Je rassure ces femmes que tous les conseils qui ont été donnés ici dans le cadre de la sensibilisation vis-à-vis d'Ebola seront mis en application sans demi-mesure au niveau de la gendarmerie nationale et sur l'ensemble du territoire», a rassuré le Général Baldé.

Daff Hawa

 
Aéroport de Conakry Gbessia: La camera thermique offerte par la RAM fait des polémiques !

2014/11/3

Aujourd'hui en Guinée Selon le constat fait par l'équipe de CDC Atlanta, la camera thermique offerte par la RAM ne sert à rien médicalement, même si sa présence permet toujours à stabiliser les vols vers Conakry. Les thermos flash sont plus performants. C'est pourquoi, la délégation française venue aider la Guinée dans la lutte contre Ebola demande à ne plus utiliser cette camera thermique qui crée des polémiques au niveau des passagers qui passent par cet aéroport.

Selon nos informations, le maintien de cette camera thermique serait purement politique. Car elle ne sert à rien médicalement, parce que les médecins ne la trouvent pas fiable. Donc elle n'a plus sa raison d'être : « La différence de température entre les thermos flash et les cameras thermiques apportées par la Royal Air Maroc sont énormes et cela crée le doute même dans l'esprit des passagers. Pour que les passagers aient confiance à la fiabilité du contrôle à l'aéroport, il faut que la température prise par les thermos flash inscrite sur les fiches soit conforme».

Vu tous ces dysfonctionnements, les médecins de la CDC ont proposé que cette camera ne soit plus utilisée pour les vols d'Air France et tous les vols quittant l'aéroport de Conakry. Mais malgré la demande de ces médecins, les responsables de la RAM se seraient opposés et disent continuer toujours pour leur compagnie.

Par ailleurs, le suivi des passagers refoulés n'est pas tout à fait réel. «Dans la semaine là, deux passagers de la compagnie Brussels Airlines ont été refoulés à l'aéroport parce qu'ils avaient une température supérieure à la normale. Pire encore, l'un des passagers refoulés par la compagnie lors des questionnaires avait dit être allé en Guinée forestière pour faire des sacrifices pour ses parents décédés. Ce passager qui se rendait aux Pays-Bas serait dans la nature sans suivi, avec tout le risque que ce possible contact pourrait engendrer», s'inquiète une responsable de la compagnie.

Les personnels de santé qui travaillent 8 heures par jour et n'ont que 2 jours de repos dans la semaine sont insuffisants. Depuis plus de deux mois, l'ANA a fait la demande de personnel supplémentaire pour pouvoir bien assurer la rotation de 8 heures le jour. Mais très malheureusement, le ministère de la Santé et la coordination de lutte contre Ebola n'ont toujours pas respecté leur promesse. Alors que les 17 personnes assurant le service à l'aéroport, dont 4 pour l'hôtel Palm Camayenne sont insuffisantes pour assurer la constance dans le service de contrôle sanitaire. Pourtant le Président Alpha Condé tient à ce qu'aucune défaillance ne soit signalée de ce côté. Chose qui risque de mettre à nu les défaillances dans la lutte contre l'épidémie en Guinée.

A rappeler que la camera thermique de la RAM a été offerte à la Guinée au tout début de l'épidémie et cela a fait l'objet d'un grand battage médiatique qui a permis aux compagnies aériennes, bien que retissantes.., de maintenir leurs vols sur la Guinée.

La question qui se pose maintenant est de savoir si cette camera restera toujours là pour sauver des ''intérêts politiques ou économiques'', alors que des défaillances continuent à être enregistrées au niveau du contrôle de température des passagers.



Abdoulaye Oumou

 
Pillages des boutiques à Madina :Le GOHA s'insurge contre l'insécurité dans le pays.

2014/11/3

Aujourd'hui en Guinée Dans une déclaration rendue public le vendredi 31 octobre 2014 à son siège à Cosa, le Président du Groupe Organisé des Hommes d'Affaires, Cherif Mohamed Abdallah a interpellé les autorités guinéennes sur la situation d'insécurité dont sont victimes les opérateurs économiques dans le pays.

Pour Chérif Mohamed Abdallah, nul n'a besoin de rappeler que notre pays est depuis près de 7 mois, confrontés à la fièvre à virus Ebola qui ne cesse de faire des victimes parmi nos frères et sœurs.

« Au-delà des dégâts humains, cette épidémie a durablement ralenti les activités économiques en Guinée. Au moment où les opérateurs économiques font face aux effets de l'épidémie sur leurs activités, les pillages et autres attaques contre eux et leurs biens refont surface, sans que cela n'attire l'attention des autorités », peut-on lire dans la déclaration.

Pour le Président du GOHA, il ne se passe pas une semaine sans qu'on déplore des attaques des commerçants : « En exemple, dans la nuit du 29 Octobre, des commerçants en provenance de Dabola ont été attaqués à Belle vue. Deux jours auparavant, des magasins ont été cassés à Madina par des hommes en tenue et armés », a-t-il cité dans la déclaration.

Face à cette situation, le GOHA interpelle les autorités afin que les services de sécurité, conformément à leur mission, sécurisent les opérateurs économiques et leurs biens : « Après tant d'argent du contribuable dépensé pour la réforme des services de défense et de sécurité, il est temps que les discours de bonne intention cèdent la place aux actions concrètes », a-t-il souhaité.

Pour terminer, Cherif Mohamed Abdallah a demandé aux opérateurs économiques, de rester vigilants et solidaires pour que cessent les violences dont ils font l'objet.

Mamadou Alpha Baldé

 
Courant électrique: Mamadou Kolon Diallo, un jeune chercheur mets à table ses inventions

2014/11/3

Aujourd'hui en Guinée Le problème de courant électrique est un problème récurrent dans notre pays. Des centaines de millions de dollars ont été engagés depuis des lustres pour donner du courant électrique aux populations mais les solutions tardent à venir. Un jeune chercheur, nommé Mamadou Kolon Diallo a animé une conférence à la Maison de la presse de Coléah, le mercredi 29 octobre dernier, pour montrer ses inventions en matière de production et d'approvisionnement en courant électrique plus facilement.

Prenant la parole, M. Mamadou Kolon Diallo a expliqué ce qui lui a poussé à se lancer dans ce domaine. « L'objectif, c'est de comprendre et montrer que nous aussi nous pouvons développer à travers les énergies naturelles que nous disposons pour pouvoir produire de l'électricité plus facilement », a-t-il déclarer avant d'ajouter : « Aujourd'hui, il y a pénurie du courant électrique un peu partout en Guinée et c'est devenu emmerdant alors que qu'on a des ressources naturelles que nous pouvons transformer pour avoir du courant électrique plus facilement. »

Parmi les types d'inventions en matière de production du courant électrique, M. Kolon Diallo s'est beaucoup accentué sur les énergies éoliennes qui utilisent le vent pour produire de l'énergie, les énergies hydrauliques qui utilisent l'eau, les énergies de la pesanteur utilisant les objets lourds. A travers des objets ou des choses à sa portée, M. Kolon Diallo arrive à les transformer pour produire de l'énergie électrique. Des films et des diapos ont été présentés par Kolon pour montrer que toutes les ressources naturelles que nous disposons ou tout objet à notre portée peut servir à donner du courant électrique. « Comme je suis en phase d'expérimentation, je prends souvent les objets qui sont tout près de moi, c'est-à-dire les objets qui sont à ma portée pour les transformer et avoir ce que je veux : du courant électrique », a-t-il démontré.

A la question de savoir qu'est-ce qu'il souhaiterait comme aide de l'Etat guinéen ou d'institutions internationales présentes en Guinée, M. Kolon Diallo répond tout simplement : « J'ai besoin seulement d'une grande formation pour arriver à réaliser des grandes choses en matière de production d'énergie électrique. Donc, toute l'aide que je demande, c'est si l'Etat guinéen ou les institutions ou encore quelqu'un d'autre peut m'aider à avoir une grande formation dans le domaine où j'évolue déjà. Je suis en phase de recherches, lorsque j'aurai la formation nécessaire, je pourrais arriver à réaliser des grandes choses pour la satisfaction des populations qui souffrent tant dans le domaine du courant électrique. Je m'investirai davantage à développer les barrages hydroélectriques et dans les énergies éoliennes. »

En attendant qu'une aide lui soit apportée, M. Mamadou Kolon Diallo poursuit sa série de d'expérimentation et de démonstration pour faire savoir à l'opinion nationale et internationale ses inventions.

Mariam Mouctar Diallo

 
L’assistant du directeur des opérations du PAM à Sékhoutouréya: La construction des centres de traitement d’Ebola en question

2014/10/31

Aujourd'hui en Guinée Sékhoutouréya, 30 octobre 2014 - Le Président de la République, Professeur Alpha Condé a reçu en audience le jeudi 30 octobre 2014 au Palais Sékhoutouréya, Ramiro Lopes Da Silva, assistant du directeur exécutif des opérations du Programme alimentaire mondial (PAM).

Les entretiens entre le Pr Alpha Condé et Ramiro Lopes Da Silva ont porté sur la construction des centres de traitement que le PAM réalise en Guinée dans le cadre de la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Soucieux de la préservation de la santé de la population, le Président Alpha Condé a demandé à l’assistant du directeur des opérations du PAM d’accélérer les travaux de construction des centres de traitement d’Ebola afin de renforcer davantage la riposte contre cette épidémie.

Au terme des entretiens avec le chef de l’Etat, l’assistant du directeur des opérations du PAM a déclaré : « Je suis en visite en Guinée pour observer ce que le Programme alimentaire mondial est en train de faire pour accompagner le gouvernement dans le combat contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Comme vous le savez, le PAM est en train de soutenir la construction des centres de traitement. Ce n’est pas la spécialité du PAM, mais nous sommes en train d’aider le gouvernement dans ce domaine et nous sommes en train de mettre un réseau de logistique pour le soutien à ces centres de traitement. Le Président de la République nous a demandé d’accélérer les travaux afin qu’on finisse dans quelques semaines ».

Le Bureau de Presse de la Présidence


 
Le Gouverneur de Conakry limoge 7 chefs de quartiers pour vente illicite de Kits

2014/10/29

Aujourd'hui en Guinée Le gouverneur de la ville de Conakry Soriba Sorel Camara révoque sept chefs de quartier de la capitale guinéenne Conakry, tous relevant de la commune de Dixinn. Accusés de détournement et de mise en vente des kits et produits sanitaires donnés par les différents gouvernements et organismes internationaux dans la lutte contre la fièvre hémorragique dite Ebola.Ils sont remplacés automatiquement par leurs adjoints et vont répondre devant la justice.

Nous vous la liste complète des chefs de quartiers concernés : El Hadj Sékhouna Soumah chef de quartier de Camayenne, Aboubacar Ombré chef de quartier de Dixinn centre2, ’Almamy Traoré chef de quartier de Dixinn mosquée, ’El hadj Mbemba Laye Camara chef de quartier de Kénien, Aboubacar Béreyaly Camara chef de quartier de Bellevue Ecole, Bangaly Ben Sylla chef de quartier de Minière Centre, El Hadj Diaby chef de quartier de Hafia mosquée.



Ibrahima Sory Camara

 
Ébola: " Africa Stop Ébola ", un single des artistes africains pour aviver la sensibilisation de leurs populations.

2014/10/27

Aujourd'hui en Guinée Après plusieurs singles de certains artistes guinéens de tout genre musical sur le virus Ébola, c'est autour des grandes stars de la musique africaine bien connues de la " World music " de se mobiliser.

" Quand ça ne va pas dans un pays, la diplomatie ne marche plus au rythme de l'aiguille d'une montre ", disait l'autre. C'est pour quoi, les artistes étant les ambassadeurs de leurs pays, accompagnent les efforts du gouvernement guinéen et de ses partenaires pour dire non Ébola. Les artistes africains ont compris et se sont mobilisés pour le rôle de sensibilisateur qui est le leur. Un single intitulé " Africa, Stop Ébola " vient d'être signé par certains artistes africains à Paris. Pour Mory Kanté, ce single " est une initiative de Tiken Jah Fakoly qui a réuni des artistes africains pleins de passation ". Pour la légende de la musique africaine, " le message est de sensibiliser tous les pays touchés par Ébola. Quand on est touché par le virus Ébola, il faut immédiatement se rapprocher des structures sanitaires ".

Des grands noms de la musique africaine comme Tiken Jah Fakoly, Mory Kanté, Salif Kéïta , Oumou Sangaré, DJ Awady, Kandia Cora, entre autres ont plaqué leurs voix sur ce single.

Ousmane TRAORÉ
Écrivain-journaliste.
Chef de bureau d'AEG en Arabie Saoudite
Courriel : minatatraore970@yahoo.ca
Tél:(00966) 595 380 428

 
MSF célèbre le "1.000e survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest

2014/10/21

Aujourd'hui en Guinée L'ONG Médecins sans frontières (MSF), en première ligne dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, s'est félicitée mardi de la sortie du "1.000e survivant" de la maladie de ses centres de traitement.

"Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, MSF a admis plus de 4.500 patients dans ses centres de soins" et parmi eux, "plus de 2.700 ont été confirmés" comme étant porteurs du virus, affirme l'ONG sur son site internet.

"Aujourd'hui, sur tous les patients pris en charge par des projets de MSF en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, nous célébrons le 1.000e survivant", James Kollie, un Libérien de 18 ans, se réjouit MSF, qui précise être présente sur le terrain dans la lutte anti-Ebola depuis mars dans ces trois pays, les plus touchés par l'épidémie. Le nombre de personnes sorties guéries de ses centres dépasse cependant 1.000, selon des statistiques transmises mardi par l'ONG.

A la date du 16 octobre, elle comptait 1.075 survivants en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, ainsi que 12 rescapés d'Ebola en République démocratique du Congo, où elle est également présente face à une épidémie distincte.

BELGA

 
Affaire Mamadou Fofana Vs EL Seinkoun
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Soumah Alsény
Alsény SOUMAH: L’Ambassadeur de l’art culinaire guinéen aux USA
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Page noire : Naby Youla
Le dernier des ‘’Mohicans’’ guinéens tire sa révérence !
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Affaire Mamadou Fofana Vs EL Seinkoun  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients