Bannière


 
K.P.C et ses détracteurs
Les chiens aboient la caravane passe

Partenaires

Africatime

Africvisionguinée

Akhadan

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Les amazones

Mediaguinee

www.Guineematin.com

13 visiteurs connectés

23 Décembre 2014 - 1h31


 RECHERCHER 

Communiqué: Programme des obsèques de Hadja N’Sira Condé, sœur aînée du chef de l'Etat

2014/12/22

Aujourd'hui en Guinée Sékhoutouréya, 22 décembre 2014 – Les familles Camara, Condé, parents, amis et alliés, très touchées par les marques de compassion qu’elles ne cessent de recevoir depuis l’annonce ce jour lundi 22 décembre 2014 du décès de Madame Camara Hadja N’Sira Condé, sœur aînée de Son Excellence Monsieur le Président de la République, vous informent que la dépouille mortelle de l’illustre disparue regagnera Conakry le mercredi 24 décembre par le vol Air France à 16H 40.

La prière mortuaire aura lieu le vendredi 26 décembre à la mosquée Kébéya à Coléah à 13 heures, suivie de l’enterrement au cimetière de Cameroun.

Prions pour le repos de l’âme de notre regrettée Hadja N’Sira Condé. Amen !

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence

 
Communiqué du Gouvernement Guinéen suite au décès Hadja N’Sira Condé

2014/12/22

Aujourd'hui en Guinée Conakry, 22 décembre 2014 – Le Gouvernement guinéen a appris avec consternation le décès de Hadja N’Sira Condé, sœur aînée de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé. Décès survenu ce jour, 22 décembre 2014, à Paris des suites de maladie.

En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement adresse ses sincères condoléances au Professeur Alpha Condé et à la famille éplorée.

Que l’âme de l’illustre disparue repose en paix. Amen !

Le Porte-parole du Gouvernement

Contact médias: M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail

+ 224 628-20-58-58

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence

 
Les Etat généraux de la Société Civile guinéenne

2014/12/22

Aujourd'hui en Guinée Pour restaurer sa confiance entre elle et la population et redorer son image longtemps ternie pour des questions d'égo et autres. Les familles des acteurs des organisations de la société civile guinéenne (OSC) se sont réunies la semaine dernière, pour débattre sur les états généraux en perspective. Cette rencontre a été organisée par la Plate Forme des Citoyens pour le Développement (PCUD).

Face à cette mésentente entre les différentes structures qui l'a compose, Abdourahmane Sano, président de la PCUD a tout d'abord invité les uns et les autres à se donner la main pour sortir la Guinée des peines et des difficultés qu'elle traverse.
« Nous devons avoir honte de ce qui s'est passé au Burkina Faso, là-bas, on a vu tous les acteurs s'entendre sur une décision commune, et ils ont pu orienter le peuple», ajoute le président de ladite plate forme, avant de dire que la Guinée est un héritage commun que tous les guinéens ont le devoir de sauvegarder.

Présent, Cheick Santigui Camara, représentant du programme des nations unies pour le développement (PNUD) à ladite rencontre, a rassuré que son institution est prête à appuyer la Société Civile dans l'organisation des états généraux : « Nous allons appuyer la tenue des états généraux de la société civile. Et nous allons faire en sorte que la PCUD réussisse dans son initiative ».

En conclusion, M. Santigui a dit qu'il est primordial que la Société Civile guinéenne se fonde en un pour le bien commun de la Guinée.

Ibrahim Kindi

 
Urgent: Décès à Paris de Hadja N'Sira Condé, la sœur aînée du Président Alpha Condé!

2014/12/22

Aujourd'hui en Guinée Décès, dans la nuit du dimanche à lundi, à Paris de Hadja N'sira Condé, la sœur aînée du président la république, Pr Alpha Condé, dès suite de maladie, a appris la rédaction de votre quotidien.

Paix à l'âme de défunte.

 
Ganshoren: M. Bérété et son épouse reçoivent les félicitations du roi et de la reine ponctuées d’hymne Belge !

2014/12/21

Aujourd'hui en Guinée M. Bakar BERETE et Mme Safie BALDE, domiciliés à Ganshoren ont célébré, le samedi 20 décembre 2014, à la maison communale de la même localité, le cinquantième anniversaire de leur mariage. La cérémonie a commencé par l’hymne national du Royaume de Belgique en l’honneur de l’heureux couple, en présence de leurs proches, et surtout de leurs fils et petits fils venus de partout.

Puis Monsieur Jean Paul Van LEATHEM, échevin et officier de l’état civil de la commune de Ganshoren, a procédé à la lecture des mots de félicitations de leurs Majestés, le Roi et la Reine du royaume de Belgique, adressés au couple pour cette NOCE d’OR : « Leurs Majestés le roi et la reine ont appris que vous célébrez vos noces d’or et ils s’associent de tout cœur aux sentiments de sympathie qui vous seront témoignés. Le roi et la reine vous adressent leurs vives félicitations ainsi que leurs meilleurs vœux de bonheur et de santé.»

Enfin, l’officier de l’état civil de la commune de Ganshoren a procédé à la remise officielle d’un diplôme au couple, tout en précisant : « Nous leur souhaitons encore de nombreuses années de tendresse et de bonheur, et leur remettons en souvenir de cet évènement ce diplôme qu’il ont signé avec nous. »

Cette cérémonie a été suivie d’une réception au domicile du couple, situé avenu des neufs provinces à Ganshoren, où d’importantes personnalités, notamment Dr. Ousmane SYLLA, ambassadeur de Guinée à Bruxelles auprès de l’Union européenne et des pays du BeNeLux, le richissime centrafricain El hadj Abdoul Karim et son fils Aboubakar (Abou), ont tenu à témoigner de leur sympathie à M. Bakar BERETE et Mme Safie BALDE.

Très ému, M. Bakar BERETE, s’est dit très touché par cette marque de sympathie dont ils ont fait l’objet. « Cinquante ans, ce n’est pas cinq jours. Nous avons été très touché par cette marque de sympathie dont nous avons fait l’objet, mon épouse et moi-même. L’hymne national de Belgique, les mots de fécilitations de leurs Majestés le roi et la reine du royaume de Belgique, et la présence de tout ce beau monde, sont allés tout droit à nos cœurs. »

Parlant du secret de leur couple, M. Bakar BERETE a lancé : « Je conseille à la nouvelle génération de vivre comme les dents et la langue. Elles peuvent parfois entrer en conflit, mais resteront toujours ensemble. » Voilà qui est bien dit.

Pou reprendre leurs Majestés, le roi et la reine du royaume de Belgique, félicitations, longue vie et meilleurs vœux de bonheur et de santé à M. Bakar BERETE et Safie BALDE.

SACKO Mamadou

 
Guinée: Des jeunes s'opposent violemment à l'installation d'un centre anti-Ebola de MSF

2014/12/20

Aujourd'hui en Guinée Des centaines de jeunes, craignant une contamination de leur quartier, ont empêché très violemment l'installation d'un centre de traitement d'Ebola de Médecins sans frontières (MSF) dans le sud de la Guinée, a-t-on appris samedi de source sécuritaire et auprès d'un responsable anti-Ebola.

Cet incident est survenu vendredi, à la veille de l'arrivée à Conakry du chef de l'ONU Ban Ki-moon, en tournée en Afrique de l'Ouest depuis jeudi dans les pays touchés par Ebola.
Les jeunes ont empêché l'installation de ce centre de MSF, en pointe dans le combat anti-Ebola, dans la ville de Kissidougou, dans le sud de la Guinée particulièrement touché par Ebola, a affirmé à l'AFP le commissaire de police de cette localité, Alfred Houlémou.

"Ils ont d'abord saccagé les installations, notamment des tentes de MSF, mis le feu aux bâches et cassé des chaises pour enfin chasser le personnel sanitaire et officiel qui avait pris place sur les lieux", a expliqué le commissaire Houlémou, joint au téléphone depuis Conakry.

Les assaillants ont affirmé ne pas vouloir de contamination d'Ebola dans leur quartier, selon la même source, ce qu'un responsable guinéen de la lutte anti-Ebola a confirmé.
Des jeunes s'étaient également opposés en novembre à l'installation d'un centre de MSF à Yimbaya, dans la banlieue de Conakry.

Ils avaient saccagé le dispositif mis en place pour la cérémonie, en scandant: "Nous ne voulons pas d'Ebola dans notre quartier! Nous avons peur d'Ebola! Non à MSF! Ne polluez pas notre environnement".

En Guinée, les réactions violentes les plus graves à la lutte anti-Ebola se sont produites en septembre à Womey (sud-est).
Huit membres d'une équipe de campagne de sensibilisation avaient été tués par des habitants qui niait la réalité du virus et criait à un complot des Blancs.

Le Premier ministre de Guinée, Mohamed Saïd Fofana, a cependant inauguré vendredi un centre anti-Ebola de MSF, d'une capacité de 100 lits, à une cinquantaine de km de Conakry, a-t-on appris samedi auprès de l'ONG.
La Guinée, la Liberia et la Sierra Leone sont les trois pays les plus touchés par Ebola.

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, a fait au moins 6. 915 morts, essentiellement dans ces trois pays, selon un dernier bilan.


AFP

 
Droit de réponse : KPC et ses détracteurs, les chiens aboient la caravane passe

2014/12/20

Aujourd'hui en Guinée En manque total d’inspiration, dans sa dernière parution, l’organe moribond, pompeusement appelé ‘’L’indépendant’’, qui n’a pas encore fini de faire le deuil du départ massif de ses journalistes, qu’il a dû licencier pour des problèmes de trésorerie, n’a trouvé mieux que de s’en prendre à l’homme d’affaires, Kerfalla Camara, KPC, qu’il accuse de se livrer à Paris à « une noce managériale ».

Un homme pourtant adulé, n’en déplaise à ses détracteurs, de la jeunesse guinéenne, pour les vertus incontestables de grand Manager qu’il incarne. Une réputation qui a fini par franchir les frontières de son pays, la Guinée, qu’il aime tant, pour se répandre sur le continent africain et même au-delà, à travers l’Europe, l’Amérique et l’Asie.

Puis qu’il faut le dire désormais, au cours de la dernière décennie, Kerfalla Camara KPC, a pris d’importantes initiatives qui ont payé sur tous les plans et la participation active de GUICOPRES dont il est le PDG à l’épanouissement économique de la Guinée qui l’a vu naître et grandir et dans plusieurs pays du continent ( sa présence remarquable en Sierra Leone, en Cote d’Ivoire…) se passe de commentaires. Un combat ardu qui à juste raison lui vaut une reconnaissance quasi-unanime des dignes fils de l’Afrique.

Les médias sérieux comme Africa 24, TV5, Canal Horizons, Jeune Afrique consacrent des papiers à la fierté Panafricaine qu’est KPC.

Il est déplorable que des énergumènes continuent à croire qu’ils peuvent fouler au sol tous les investissements personnels, d’un homme guidé uniquement par le patriotisme, pour des intérêts égoïstement sordides défendus par ‘’des nains politiques’’ tapis dans l’ombre et qui tirent des ficelles, à travers leurs papiers kleenex puants appelés ‘’L’Indépendant’’.

Heureusement que le Président Directeur Général du groupe GUICOPRES, qui a une vision et qui pour ce faire a assez à faire dans le combat pour une Guinée émergente, toutes choses qu’il a en commun avec le président Alpha Condé, n’a point de temps pour faire attention à de telles machinations propres aux petits hommes. Les chiens aboient la caravane passe !

La mauvaise foi de l’hebdomadaire du jeudi, qui ne parait que les vendredis ou les lundis suivants, est si manifeste qu’il va jusqu’à alléguer que « les différents prix que s’offre KPC, l’invitation de la vedette de musique planétaire Akon (qui s’est trémoussé devant le président à Kassa), les publicités de GuiCoPress sur canal+, à coup de centaines de milliers de dollars, ne sont destinés qu’à attirer l’attention du chef de l’Etat guinéen et s’y faire plaire, auquel KPC veut se coller comme une sangsue ».

Quelle excentricité ? Evidemment, il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir. Sinon, réduire tout le combat que mène KPC à une certaine manière destinée à attirer exclusivement l’attention du chef de l’Etat sur sa personne est une gymnastique étroite tendant à calomnier contre la réputation de l’homme dont le seul crime est d’aimer son pays. Et qui, par ce biais consacre toute son énergie et son temps à la lutte pour la paix et la quiétude sociale, en faisant par exemple de la lutte contre Ebola, un sacerdoce.

En fait, le problème d’Aboubacar Sylla, leader d’un parti télécentre dont il seul membre avec son épouse, collé comme une sangsue à Cellou Dalein de l’UFDG, dont la condescendance lui a valu d’être élu député, c’est qu’il ne digère pas de voir, petit qu’il est, dans tous les sens possibles, plus grand que lui.

Mégalomane à souhait, chez lui, tout le monde est petit, « petit secrétaire général… petit leader politique… petit ministre et… même petit premier ministre en s’adressant notamment à Mohamed Said Fofana … » au point que l’on serait tenté de se demander, mais qui est donc ce soi-disant prétendant au fauteuil présidentiel qui n’arrive même pas à gérer une entreprise de presse ou une école.

En effet, il ne se passe un trimestre sans que les enseignants de son groupe scolaire ‘’Sylla Lamine’’, qu’Aboubacar Sylla dit rapporter des milliards par an, ne débrayent. Quel paradoxe !
En utilisant les colonnes de l’Indépendant pour s’en prendre à KPC, les motivations d’Aboubacar Sylla sont très claires, c’est qu’il vole au secours de sa médiocre sœur, Ami Sylla, qui s’est retrouvée au hasard à la présidence, comme conseillère.

Mais qui, ne sachant guère s’y prendre, se montre incapable d’organiser le moindre forum. A l’image de celui tenu au Maroc et qui a failli tourner au fiasco, n’eut été les initiatives novatrices du même KPC qu’elle a tenté de torpiller, en voulant renvoyer aux calendes grecques la signature GUICOPRES-Mecomar. Ce jour, au lieu de s’occuper de l’organisation, Ami Sylla a plutôt organisé une orgie dans une chambre de l’hôtel qui a abrité le forum.

Et tous les Guinéens présents en avaient honte, car ça s’est ébruité par la suite. Et pour remercier KPC, Ami Sylla et sa bande d’escrocs dit ‘’hommes d’affaires’’ paumés s’attèlent, à tout prix, à trainer leur bienfaiteur dans la boue.

Qu’Aboubacar Sylla le sache et pour de bon, KPC n’est pas un arriviste et que pour être là où il est, il a dû travailler dur, en construisant sa vie, étape par étape.

Pour votre gouverne, son premier projet, en tant qu’entrepreneur, fut un contrat de désherbage, à lui attribué par le rectorat de l’université de Conakry. Un travail qu’il a accompli à la satisfaction de l’adjudicateur. La suite est connue car, aujourd’hui, le groupe Guicopres fondé en 1998 est la fierté de tous les Guinéens. En patriote accompli, et manager hors pair, KPC a fait du groupe Guicopres l’entreprise Guinéenne la plus connue, disons la plus brillante, sur le continent. Si cela vous empêche de dormir, sous peu, vous allez trépassez. Car, le meilleur est à venir. l’Afrique a célébré KPC et lui a reconnu ses mérites de manager qu’il fallait récompenser comme tel. Il est le meilleur de 2014, vous n’y pourrez rien.

En effet, KPC n’a jamais eu d’ennuis avec qui que ce soit dans ce pays et, avec le temps, les projets initiés sous CNDD, entretemps gelés, ont été un à un relancés, le pouvoir d’Alpha Condé ayant compris que l’homme d’affaires n’avait, comme le prétendaient ses détracteurs, rien surfacturer. Voilà la vérité.

Enfin, pourrait-on se demander pourquoi certains hommes qui voient à peine plus loin que le bout de leur nez, comme Aboubacar et Ami Sylla, redoutent tant le rapprochement de l’homme d’affaires le plus puissant du pays et même d’Afrique au N°1 des Guinéens, le Président patriote, Pr Alpha Condé. Comme le dit la chanson, les jaloux vont maigrir.

Marco Ibrahim

----

 
Partenariat : La CNSS de Guinée et celle du Maroc s’unissent

2014/12/19

Aujourd'hui en Guinée Les directeurs généraux des Caisses Nationales de Sécurité Sociale de la Guinée et du Maroc ont signé ce vendredi 12 décembre 2014 à Casablanca un accord de partenariat entre leurs deux institutions. C’est dans ce cadre que Malick Sankhon directeur général de la CNSS de notre pays séjourne depuis 72 heures dans le royaume chérifien où, avec son homologue marocain Saïd Ahmidouch, il vient de signer ce début du week-end une convention de 21 articles regroupés en cinq chapitres relatifs à la pratique du « tiers-payant » inter-caisse.

Cette convention concerne les soins médicaux que dispensent les polycliniques de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale du Maroc aux travailleurs de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale de Guinée dans le cadre des évacuations sanitaires dans ce pays. Ce qui est une véritable aubaine pour les évacués sanitaires de la Guinée qui devront, toutefois, être munis d’une prise en charge délivrée par la CNSS de notre pays et d’autres documents connexes.

La cérémonie de signature qui a eu lieu dans les locaux de la CNSS du Maroc, s’est déroulée en présence de Dr Challoub Houssein médecin conseil, Abdoulaye Camara directeur adjoint du département immatriculation-recouvrement et gestion des assurés sociaux, maitre Fatou Kain Camara directeur adjoint du département juridique et du contentieux et Amadou Yankress Keita chef du service contrôle des employeurs.

L’article 8 de la présente convention souligne que la prise en charge délivrée par la CNSS de Guinée est valable pour toutes les polycliniques relevant de la CNSS du Maroc. Cependant si l’état d’un patient hospitalisé nécessite son transfert vers une autre polyclinique marocaine en vue d’y recevoir des soins appropriés, la CNSS de Guinée en sera saisie pour information.

La convention que Malick Sankhon et Saïd Ahmidouch ont signé ce 12 décembre pour une durée d’un an, est renouvelable par tacite reconduction.

Dépêche de Cissé Aboubacar

 
Baisse du prix du carburant : Le cadeau du nouvel an de Sékhoutouréah…

2014/12/19

Aujourd'hui en Guinée C’est un secret de polichinelle. Le prix du baril a chuté. Et même considérablement à l’échelle internationale. Sous d’autres cieux, des décisions importantes sont prises pour alléger le cout des produits pétroliers à la pompe, soulageant ainsi les consommateurs.

C’est le cas du Togo où les plus hautes autorités ont déjà pris la décision de revoir à la baisse, le prix des produits pétroliers à la pompe. Ce lundi, au Togo, la décision gouvernementale va entrer en vigueur. A Lomé, le salut est venu des associations de défense des consommateurs qui ont exercé leur droit de pression sur le pouvoir pour en arriver là.

En Guinée, c’est encore le statuquo. Le gouvernement attend encore, on ne sait quel moment, pour se décider. Et malheureusement, les associations de défense des intérêts des consommateurs qui ont mandat de mener le combat au nom et en faveur des pauvres consommateurs, n’existent comme de nom.

Pourtant, le prix du baril à l’international a chuté environ 50% depuis déjà plusieurs mois. L’on ne comprend donc pas, pourquoi les autorités guinéennes ne procéderaient pas, dans les meilleurs délais, au réajustement à la pompe, des produits pétroliers au nom du principe de flexibilité convenu entre syndicat, patronat et pouvoir.

Mais comme « il n’est jamais trop tard pour bien faire », le président socialiste Alpha Condé devrait faire de la diminution du prix des produits pétroliers, son « cadeau » du nouvel an 2045, à ses compatriotes. Ce, au-delà des feux d’artifices. Soit!

Ismaël Camara

 
Ebola et l'ouverture des classes : Une préoccupation des parents et enseignants

2014/12/15

Aujourd'hui en Guinée Depuis le report de la date de l'ouverture des classes par le département de tutelle, des voix discordantes ne cessent de se lever de gauche à droite, tant chez les parents d'élèves que chez les enseignants.

A cause de cette épidémie à virus hémorragique virale Ebola, toutes les activités sont paralysées en Guinée, beaucoup n'avaient pas compris la gestion et la communication sur cette maladie. Car en parcourant la ville, les idées sont divergentes entre les citoyens dans les quartiers. Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui veulent voir disparaitre le plus vite que possible cette maladie pour que les activités reprennent leur cour normal. Selon Mme Sylla, parente d'élèves, Ebola est une punition pour les parents d'élèves : «Cette maladie est une punition pour nous les parents d'élèves. Nous on n'a du mal à gérer les enfants à la maison, puisque nous sortons tôt … ».

Cette période est dure pour les enseignants qui ont du mal à joindre les deux bouts. M. Amara Camara, enseignant au lycée 2 Octobre, témoigne : « Depuis que l'Etat a reporté la rentrée des classes, nous les enseignants qui évoluons dans les écoles privées, nous ne savons plus que faire. Moi par exemple, mon mariage devait se tenir en octobre, mais malheureusement j'étais obligé de le repousser à une date ultérieure. Imaginez les conséquences, car je comptais sur mon petit salaire pour combler le reste des préparatifs».

Quant à Kerfala Camara, enseignant au lycée 28 Septembre, il lance un cri d'alarme aux autorités politiques et éducatives : « Nous souffrons, nous les enseignants, sourtout du privée, aujourd'hui on n'est même incapable de payer le loyer ou avoir de quoi manger. Nous demandons au gouvernement de penser à nous et de mettre en place tout le mécanisme possible, pour une ouverture rapide et sécurisée d'ici au mois de décembre 2014 et au début de janvier 2015».

Mme Camara et Mme Bah, toutes deux parentes d'élèves, s'interrogent sur l'avenir de leurs enfants si l'école n'ouvrait pas ses portes cette année : «Nous avons déjà payé les frais de scolarité de nos enfants depuis le mois de septembre, pensant que l'ouverture avait lieu en octobre. Maintenant, on se demande quel sera l'avenir de nos enfants si l'école n'ouvre pas ses portes. Si les enseignants pensent à leur économie, cependant les parents d'élèves pensent plutôt au lourd fardeau de garder ou de passer tout le temps avec les enfants à la maison. »

Aboubacar Sylla 2

 
La CEDEAO annonce des cartes d'identités biométriques pour ces membres 2016



iométriques pour ses membres

2014/12/14

Aujourd'hui en Guinée La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest a annoncé le lancement de la carte d’identité biométrique qui sera prête dès 2016, pour faciliter la circulation dans la sous-région.
Cela fait déjà plus d’un an que de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) mijote ce projet. Elle a décidé de passer à la vitesse supérieure pour baisser les barrières entres ses membres et faciliter la circulation dans la sous-région. Lors d’une réunion, mardi, à Abuja, la capitale nigériane, l’organisation régionale a décidé de lancer la carte d’identité biométrique, qui devrait être prête dès 2016 ! Elle remplacera ainsi le certificat de voyage actuellement en vigueur, a indiqué, ce vendredi, l’Agence de presse africaine
« Le lancement de la carte d’identité biométrique de la CEDEAO sera effectif en 2016, posant un nouveau jalon décisif vers l’intégration de la sous-région ouest-africaine », selon le communiqué de l’organisation ouest-africaine, qui compte 15 membres. Le communiqué souligne que cette pièce « sera mise en circulation dans chaque Etat membre, à côté de la carte nationale d’identité, pendant une certaine période jusqu’à l’opérationnalisation ».
La Cemac en avance
Depuis août 2013 déjà, la CEDEAO avait annoncé le projet de création d’une carte d’identité biométrique devant faciliter la libre circulation des 320 millions de citoyens de la zone. « Cette réforme est nécessaire. Elle est même impérative, car il est illusoire de penser arriver à une intégration de nos peuples sans une libre circulation dans notre espace », avait alors estimé le directeur de la libre circulation et du tourisme au ministère de l’Intégration africaine de la Côte d’Ivoire, N’Fally Sanoh. Selon lui, « la carte d’identité biométrique répond à deux objectifs : concilier les impératifs de sécurité et faciliter la libre circulation des personnes dans des pays connaissant des faiblesses en matière de contrôle aux frontières et de sûreté des documents ».
Il faut dire que l’organisation ouest-africaine a pris du retard sur la question par rapport à ses voisins d’Afrique Centrale, puisque depuis le 20 août 2013, un passeport biométrique est délivré dans les pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC), qui comprend le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad. Là aussi, afin de faciliter la libre circulation des habitants dans la zone.
Afrik

 
 Ajouter un commentaire
Sékouba Konaté aux Etats-Unis pour sa convalescence

2014/12/10

Aujourd'hui en Guinée Le Général Sékouba Konaté est arrivé ce mardi 9 décembre 2014 aux Etats-Unis en provenance de Nairobi via Addis Abeba accompagné de son épouse Mariama Hall Konaté et de sa fille Janette Bassoum. Au bas de la passerelle à Dulles International Airport de Washington, El-Tigre sera accueilli par le protocole du Département d’Etat et transporté dans un véhicule médicalisé à l’hôpital qui devrait le recevoir à Raleigh.

Evacué sur Nairobi au Kenya où il a passé plus d’un mois dans une clinique, après l’accident dont il a été victime à Addis Abeba, l’ancien président de la transition guinéenne a été admis dans un hôpital de Raleigh dans la Caroline du Nord pour des soins afin qu’il retrouve le plus rapidement que possible toute la plénitude de sa santé.

C’est sa femme Mariama Hall Konaté qui s’est rendue au Kenya à son chevet pour constater son état et l’amener chez l’Oncle Sam pour lui assurer un bon traitement.

En dehors de la fatigue due aux 14 heures de vol direct à bord d’Ethiopian Airlines, le Haut Représentant de l’Union Africaine chargé de l’opérationnalisation de la Force Africaine en Attente ne présentait pas d’autres traits alarmants. Ce colosse de militaire au gabarit de déménageur résiste comme il peut. Il va d’ailleurs mieux aujourd'hui.

Prompt rétablissement !


Bangaly Condé « Malbanga »

 
Tirage au sort de la Can 2015:Les parieurs de Guinée Games donnent leur point de vue

2014/12/9

Aujourd'hui en Guinée Après le tirage au sort de la 30ème édition de la Can 2015 le mercredi 3 décembre 2014 à Malabo en Guinée Equatoriale, les parieurs de Guinée Games ont donné leur point de vue au niveau de la poule de la Guinée. Une poule composée de 3 grandes équipes de l'Afrique à savoir : les éléphants de la Côte d'ivoire reconnu comme favori de la poule'' D'', le Cameroun, un autre légendaire du football Africain et du Mali.

La poule'' D''du rouge, jaune, vert parait très difficile pour certains, par contre d'autres personnes croient fermement aux onze Guinéens. Vu cela, le tirage a permis aux aimables parieurs et supporters de cette loterie de porter confiance au sily national de Guinée mais aussi donner leur pronostique sur les tricolores Guinéens lors de la prochaine Can du 17 janvier au 6 février à Malabo.

Mr Sylla Amara chef du quartier coronthie 1, un grand fan du sily dit ceci « le football Africain est différent de celui du foot Européen. Donc rien ne va nous faire peur de ne pas jouer contre ces grandes équipes. J'en suis sûr et certains que mon équipe va se qualifier au second tour de la compétition ».

Parlant de ce tirage, Amadou Bella Diallo, parieurs à Guinée Games rappelle : « malgré la délocalisation de tous nos matchs à l'extérieur au Maroc à cause de ce virus de la fièvre hémorragique Ebola, on n'est parvenu qu'a même à se qualifier au niveau de la phase de poule. Donc pourquoi avoir peur avec ces équipes qu'on connait parfaitement de tout nos cœur ».

Cet autre parieur du non de Kamano Michael s'adresse à la fédération Guinéenne de football « il faudra qu'il est un soutien total de leur part à l'égard du sily de Guinée.
A rappeler que le tricolore guinéen délivre sa première rencontre face aux éléphants de la Côte d'Ivoire le 20 janvier 2015.

Aboubacar Sylla 2

 
Riposte contre Ebola: La banque mondiale offre des véhicules à la coordination.

2014/12/9

Aujourd'hui en Guinée Dans le but d'aider le gouvernement Guinéen pour la lutte contre l'éradication de ce fléau qui sévit depuis quelques mois au pays, le représentant de la banque mondiale en Guinée Mr cheik fantamadi Kanté accompagné par une forte délégation, a offert à la coordination nationale pour la lutte contre Ebola le jeudi 4 décembre 2014. 10 pick-up et 22 land-cruiser d'une valeur de 960000 USD 6.904.320.000 GNF. Ce geste a eu lieu dans l'enceinte de la cour du PAM à tombo dans la commune de kaloum.

D'entrée, cheik Fantamadi Kanté, le représentant de la banque mondiale en Guinée, a rappelé que cet appuie vient pour contribuer mais aussi à éradiquer la chaine de contamination du virus à Ebola. « Nous esperons que ces matériels vont augmenter les forces d'intervention des agents sur le terrain pour rapidement extraire la maladie à virus Ebola de la Guinée mais aussi de l'Afrique de l'ouest » a affirmé Mr Kanté. Plus loin dans le même objectif, Mr Kanté a annoncé l'arrivé d'autres fournitures les jours avenir.

Au nom du président et du gouvernement Guinéen, le ministre de la coopération internationale Mr koutoubou sanoh, a d'abord remercié la banque mondiale et l'Unicef pour leur geste. La rencontre des partenaires prouve que notre cher pays est fréquentable. A-t-il ajouté.

Du coté de la coordination général de lutte contre le virus Ebola, Dr Sakoba Keita se dit très enchanté du geste avant d'encourager les bienfaiteurs. « Je suis à plus d'un titre motivé par toute cette réponse que nos partenaires sont en train de faire pour accompagner notre pays. Ces moyens logistiques vont permettre d'améliorer notre activité sur le terrain »s'est-il réjouit.

Nous venons d'avoir 50 experts le mercredi 3 décembre, qui sont venus pour renforcer la capacité de la Guinée pour bouter cette maladie hors du pays. Nous aussi on n'a recruté plus de 100 jeunes médecins qui doivent nous appuyer dans le suivi des contacts à qui nous mettons ces vehicules à leur entière disposition pour qu'ils se rendent dans les coins les plus reculés pour mieux suivre les contacts ».

Depuis le début de la fièvre hémorragique à virus, les partenaires techniques, les organisations ne cessent d'accompagner la Guinée. Il est à espérer que tous ces dons seront bien utilisés dans l'intérêt général pour de la lutte contre la pandémie.

Sylla Aboubacar 2

 
BCRG : Nasser Keita, l'agresseur de Mohamed Lamine Conté, s'explique...

2014/12/9

Aujourd'hui en Guinée M. Nasser Keita est conseiller chargé des Questions monétaires de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG). Il a été suspendu pour six mois par la Commission disciplinaire de la banque, suite à un incident ayant entraîné l'hospitalisation de Mohamed Lamine Conté, directeur de la Supervision bancaire de la BCRG, le lundi 24 novembre 2014.Face aux interprétations que cela suscite actuellement dans la cité, il donne sa version des faits:

J'ai été très surpris de l'interprétation qu'a faite la presse en ligne et quelques radios dans notre pays au sujet de l'incident du 24 novembre 2014.

1) M. Mohamed Lamine Conte a été toujours un frère, un ami, avec qui j'ai eu de très bons rapports depuis son recrutement dans les années 90 à la Banque Centrale, il me taquine à tout moment en me disant qu'il est mon premier héritier, qu'il est pressé que je parte avant lui dans l'au-delà afin qu'il puisse prendre mon épouse en héritage, cela est connu de toute la Banque Centrale y compris le Gouverneur lui-même.

2) une autre preuve de solidarité de la part de Monsieur Mohamed Lamine Conte est sa solidarité agissante auprès de ma personne, chaque fois que je suis tombé malade, lorsqu'il est sur les lieux comme Dakar ou j'ai mon médecin traitant, il vient jusque dans mon hôtel ou dans ma clinique pour s'enquérir de mon état de santé.

3) Monsieur Mohamed Lamine Conte m'a toujours appelé Koro Nasser, ce qui traduit un certain sentiment de fraternité incontestable.

Sur l'Incident du 24 novembre:
Désigné comme point focal de la lutte contre l'épidémie EBOLA à la banque centrale à cause de mon pragmatisme et mes résultats incontestables:

a) à mon actif, j'ai été le premier à attirer l'attention de l'autorité monétaire sur le danger d'une éventuelle mise en quarantaine de la BCRG pour l'ensemble du système financier et Bancaire, à cette occasion le premier Vice-Gouverneur de la Banque Centrale devant un conglomé-rat de cadres de la Banque centrale comprenant M. Mohamed Lamine Conte lui-même me demanda de prendre des dispositions afin de faire obtenir par la Banque Centrale des ThermoFlashs et des Gants, ce jour après la réunion avec les cadres je me suis déployé auprès du comité de lutte contre l'épidémie pour ramener trois ThermoFlashs et une centaine de gans, je parle sous le contrôle de docteur Condé adjoint à monsieur SAKOBA KEITA et monsieur KONATE de la pharmacie centrale.

Après l'obtention de ces éléments de sécurité, je dispatcha les trois ThermoFlashs entre les principales portes d'entrée de la Banque Centrale: l'entrée du personnel, l'entrée du public côté cathédrale, et l'entrée de l'agence principale en face de l'ambassade de France.
Des résultats concluants ont été obtenus car depuis, aucun cas suspect n'a été détecté à la Banque Centrale.

Ce travail je l'ai fait sans chercher une gloire ou une décoration quelconque, mais juste pour protéger notre système financier.

Mais imaginez que nous soyons dans la probabilité contraire (Q) qui signifie la réalisation de l'événement contraire infection, pouvez-vous me mesurer exactement l'impact du choc?

C'est incalculable comme conséquences sur notre système financier et sur notre pays globalement prix.

L'exercice que j'ai souhaité pour la Banque Centrale était respecté même par le Gouverneur de la Banque Centrale en passant par les Conseillers du Cabinet, les Directeurs généraux et les Directeurs.

Alors la question ne peut donc pas se poser au niveau des cadres et autres agents de la Banque.
Le 24 novembre matin, Monsieur Conte rentre promptement avec sa voiture dans la cour sans se soumettre aux rites sanitaires. Face à son allure, l'agent MAROUF Bangoura gendarme margi chef de son état observa d'un œil désolé, instantanément, je demanda au commandant Cisse ( commandant du Bâta à la BCRG ) de bien vouloir demander à monsieur Conte de respecter les consignes sanitaires que le premier Magistrat du pays lui-même respecte. Au retour du commandant Cisse je constata que Monsieur Conte n'était pas prêt à le faire, pour une deuxième fois, le commandant Cisse se déplaça vers M. Conte mais sans résultat.

A la troisième tentative, Monsieur Conte se déplaça effectivement pour laver les mains et être flaché mais avec des injures et des grossièretés à l'encontre de l'agent MAROUF Bangoura dont je vous donne ici les numéros de téléphone (628418161 656438283 666447579) et une autre gendarme dont MAROUF connaît le nom.

Suite aux injures adressés aux deux agents, Monsieur Conte se retourna vers moi-même, coordinateur pour me dire que si je suis fou ou bâtard et qu'il était prêt à me soigner cela a plusieurs reprises et publiquement devant les cadres, si c'est nécessaire j'ai les images prises par Mon GOOGLE GLASS (sons et gestes à l'appui ).

Dix minutes plus tard, je me déplaçai pour aller poser la question à monsieur Conte pourquoi il insulterait de la sorte en public et pour une cause nationale, ensuite un fou est-il capable de prendre de telles dispositions sanitaires pour toute une institution, une nation ?

N'ayant pas été satisfait de la réponse de Monsieur Conte que je considère comme un frère je le corrigeai en frère.

Ensuite, je déclara : ce que je fait ce n'est pas pour rechercher une décoration quelconque, ni une reconnaissance de quelques ordres que ce soit, mais c'est mettre mon grain de sel à l'édifice national que j'ai fait d'ailleurs pendant des décennies dans les Universités et institutions du pays ( dans ce pays j'ai eu la chance d'enseigner au moins près de 2000 étudiants de 1983 à 1994).

Et j'ai été pendant près de dix ans directeur du département des statistiques à la Banque Centrale avant d'être Conseiller du Gouverneur chargé des questions économiques et Monétaires depuis 2011.
Si un fou est capable de faire tout cela, il vaut mieux l'être effectivement car les normaux sont incapables de trouver des astuces pour sauver leur pays, leur Nation.

La page noire de toute cette histoire est le fait que notre société ne puisse pas encore se remettre des tares qui n'existent plus chez les autres (l'ethnocentrisme, la délation, le népotisme, l'opportunisme incandescent).

Certains petits esprits malins profitant toujours du côté le plus bas de la montagne pour la grimper, se sont accaparés de l'incident pour afficher l'élément ethno, maillon faible de notre société.

Je suis l'un des guinéens les plus complets :

Je suis né en haute Guinée, j'ai grandi en Guinée forestière, j'ai fait mes études universitaires et travailler jusque-là en Basse Côté et mon épouse est de la moyenne Guinée, précisément de Mali Yimberin.

Pour dire que je n'ai rien contre les soussous, je vais vous demander de poser la question à des personnes d'une certaine crédibilité en basse cote :

M. KASSORY FOFANA (Don KASS), M. BAIDY ARIBOT et Monsieur Levia Bangoura dont j'ai soutenu avec force la candidature aux élections législatives et de manière large dans tout KALOUM.

Chers frères, sœurs, mères, pères, amis essayons de soigner l'épidémie qui est plus dangereuse que le SIDA, que EBOLA même c'est-à-dire l'ethnocentrisme, la délation, le népotisme etc….
Pour permettre à notre train du changement de mieux rouler sur les rails.

Être honnête ne doit pas un être un critère de folie ou un délit dans un pays qui se veut réellement appartenir aux concerts des nations.


Merci.
Keita Nasser

 
Ebola : La Chine offre un million USD de médicaments à la Guinée

2014/12/7

Aujourd'hui en Guinée Le Haut commissaire du gouvernement chinois pour la lutte contre Ebola en Afrique Xu Shuqiang a offert samedi 6 novembre un don de matériels et de médicaments d' une valeur d'un million USD à l'hôpital de l'amitié sino-guinéen, situé à Conakry, capitale guinéenne.

La cérémonie de remise s'est déroulée au sein de l'hôpital en présence du haut commissaire du gouvernement chinois, de l' Ambassadeur de Chine en Guinée, du ministre de la coopération internationale et de plusieurs invités de marques guinéens et chinois.

Dans son discours, l'ambassadeur de la Chine en Guinée Bian Jianqiang a noté que ce don est composé des défibrillateurs, des moniteurs de surveillances, des électrocardiographes, pour renforcer la capacité de diagnostic de l'hôpital afin de mieux servir les malades locaux.

Pour lui, cet établissement sanitaire est devenu un autre symbole de l'amitié entre les deux peuples et a contribué à la promotion de la connaissance mutuelle et la fraternité entre Guinéens et Chinois.

"En éprouvant la même souffrance du peuple guinéen, la Chine a fait le mieux de ses efforts pour apporter à la Guinée des aides financières, matérielles et alimentaires", a dit le diplomate chinois.

Après un don de 30 millions de Yuan en matériels récemment octroyé à la Guinée, un autre don alimentaire d'une valeur de 2 millions USD sera acheminé très prochainement à Conakry.

Le haut commissaire du gouvernement chinois a rappelé que depuis le début de l'épidémie, son pays est venu en aide à la Guinée sous formes d'assistances budgétaires, alimentaires et matérielles pour lutter contre cette épidémie.

"La quantité des équipements médicaux devant vous n'est pas importante", a affirmé M. Xu, avant d'ajouter qu'ils "reflètent" cependant l'affection profonde du gouvernement et du peuple chinois envers le peuple de Guinée.

En recevant les équipements médicaux, le ministre guinéen de la coopération internationale Moustapha Koutoubou Sanoh a remercié les partenaires chinois pour leur geste magnanime envers le gouvernement guinéen.

Il a rappelé que le souci du gouvernement chinois à améliorer le système de santé en Guinée réponde à une réelle préoccupation de son gouvernement.

"Il est difficile de mesurer ou de quantifier les multiples dons de la Chine à la Guinée en ces moments de détresse sanitaire sans précédant", a conclu le ministre Sanoh.

L'hôpital de l'amitié sino-guinéen construit sur financement de la Chine et inauguré en 2012, comprend 104 travailleurs (médecins, infirmiers et agents de santé) dont 25 chinois (19 médecins et 6 techniciens de maintenance).

Xinhua

 
Communiqué de l'association pour la défense des journalistes en danger de Guinée

2014/12/6

Aujourd'hui en Guinée Suite à la suspension par décision administrative verbale de Bangoura Ibrahima Sory, Directeur de publication de la ‘’Logique’’, Administrateur Général du site ‘’www.guineefutur.com’’ et trésorier, par la maison de la presse. Le Bureau exécutif exprime sa vive préoccupation après la décision administrative verbale de suspension à l’encontre d’un de ses membres, M. Ibrahima Sory Bangoura, Directeur de publication de la ‘’Logique’’ et trésorier, à la suite du dénouement heureux par les forces de sécurité et de défense, du vol de sa moto.

Félicitant Madame la Directrice Générale de la Maison de la Presse, Madame Sanassa Diané pour la promptitude de la recherche, et appréciant à sa juste valeur la décision d’interdiction formelle de pénétrer dans les lieux, de l’auteur fautif du vol, il ne peut comprendre que le Directeur du journal, propriétaire du site guinéen ‘’guinéefutur.com’’, se soit rendu coupable de ‘’simple silence et manœuvre dolosive’’ ; surtout que la Maison de la Presse ne pouvait se fonder sur une quelconque dissimulation, au regard de la ‘’déontologie et de l’éthique’’ du journaliste, pour estimer que la confiance attachée à la relation avec la Maison de la Presse était détruite voire que ce cas fortuit et inédit de vol de sa moto était susceptible de rendre hasardeuse la bonne exécution de la collecte de l’information dans la Maison de la Presse.

Plus grave, en agissant de la sorte, n’est-ce-pas mettre fin à ‘’l’éthique et à la déontologie’’ en suspendant des journalistes supposés être ‘’Absolument irréprochables ’’ ?

Face à l’interprétation des termes ambigus de la décision administrative verbale évoquée par l’assistant technique Mr Diallo, le Bureau exécutif, fait savoir que le Directeur de publication de la ‘’Logique’’ n’avait pas l’obligation de faire mention d’antécédents psychologiques ou moraux de ses collaborateurs, étant donné que l’organe ‘’La Logique’’ est une initiative naissante, et que son silence n’avait pas de caractère dolosif au sens du code civil ou du code de la procédure civile.

En conséquence, cette décision administrative n’étant pas motivée, le Bureau exécutif appelle la Direction Générale de la Maison de la Presse à lever immédiatement la suspension, et à réintégrer le Directeur de publication de la ‘’Logique’’ dans les rangs.

Conakry, le 05 Décembre 2014


LE BUREAU EXECUTIF

Ampliations :

Conseil National de la Communication ……………………………………...1
Ministère de la Communication ……………………….………………………..1
Commission Communication de l’Assemblée Nationale……………….1
CODDH………………………………………………………………………………………..1
Bureau de Presse de la Présidence de la République…………………..1
Ambassade des Etats-Unis d’Amérique………………………………………..1
Ambassade de France…………………………………………………………………..1


 
Lutte contre Ebola à Kindia: l’ONG ECO Guinea -AGET offre des Kits à quatre localités

2014/12/6

Aujourd'hui en Guinée L’ONG ECO Guinea-AGET a procédé a un don de kits composé de 24 cartons de savon, 30 cartons de chlore et 24 sceaux de 40 litres à quatre localités de la préfecture de Kindia. De Sabouya mosquée à Moriady foula et sossé en passant par Dantoumanya, Cette tournée s’est tenue au lendemain d’une séance de formation organisée par la Croix-Rouge à Matoto sur financement de la dite ONG. le chef de la mission Cellou Diallo chargé des relations extérieurs de l'ONG accompagné de Mr Condé et de Mr Touré tous deux membre de l'ONG ont sensibilisé les populations sur les mesures de précaution à prendre pour éviter le virus Ebola.

Pour le chargé des relations extérieurs de l’ONG Ebola est une affaire de tous et de toutes c’est pourquoi il faut que chacun joue sa partition : « Je suis convaincu que si chacun fait un peu Ebola sera vaincu, c’est pourquoi je demande à la population de prendre cette affaire d’Ebola au sérieux. Si tout le monde faisait comme Télémélé, Ebola ne serait plus en Guinée. Les gens doivent savoir que la maladie est là et pour la bouter hors du pays, il faut une union sacré. Notre ONG évolue dans la protection de l’environnement, mais vue la situation sanitaire du pays, les membres de l’ONG vivant en Guinée et à l’étranger avons jugé nécessaire d’envoyer notre contribution dans cette lutte qui nous concerne tous. »

Parlant du Choix des localités environnent La ville de Kindia, le chef de mission affirme : « Kindia est un nouveau foyer d’Ebola, nous avons fait d’abord une visite de terrain avant de venir distribuer les kits aujourd’hui. Comme vous avez constaté partout ou nous sommes passés, les populations étaient satisfaites du geste.

A la mosquée où nous avons priée vous avez vue, le besoin qu’il y en avait. a friguiaghé c'est la maison des jeunes qui a servi de cadre ou le préfet de Kindia a fustige les comportements de certains présidents de districts de la localité de guriakhory et koliagbé ou la résistance persiste encore. Quant au sous-préfet, Yvonne Condé, elle s’est réjoui de la qualité du don : « Je suis très réconfortée de la qualité des dons.

Cette sensibilisation est une bonne option pour lutter contre l’épidémie. Chapeau à ECOGUINEA-AGET non seulement pour la sensibilisation mais surtout pour la distribution des dons.. J’invite les autres ONG d’emboiter le pas à ECO GUINEA-AGETt.

Pour terminer, Cellou Diallo au nom du président de l'ONG Mohamed Lamine Touré (Lamzo ) à remercié la fondatrice Mme Kendall, LEE Jocelyn et tous les amis de l’ECO-GUINEA en Guinée et de par le monde. Les dernières statistiques publiées par l’OMS font état de 7000 décès en Afrique de l ouest
M B


 
Mamadou FOFANA Vs El hadj Seinkoun KABA: Des liens avec la famille présidentielle l’emporteront-ils sur le droit?

2014/12/6

Aujourd'hui en Guinée C’est la conclusion qu’on est amené à tirer de cette affaire juridico familiale. D’une part Mamadou Fofana, un citoyen ordinaire guinéen, à qui les héritiers de feue Yakha Camara, représentés par Messieurs Ousmane et Bangaly Soumah, ont cédé la parcelle N° 26 du Lot 19 de Rogbanè d’une superficie de 618m2, 75, avec une attestation de session datée du 10 novembre 1985.

D’autre part, El hadj Seinkoun KABA, qui n’a ni titre foncier, encore une attestation de session, ne compte que sur ses supposés ou réels liens de parenté avec la Première dame de la République de Guinée, Mme CONDE, née Djènè KABA, et surtout sur l’appui d’un certain Dr Diané Mohamed, ministre directeur de cabinet à la Présidence de la République de Guinée.

Après l’inconséquence de cour suprême de Guinée qui, il faut oser le dire, semble s’être rangée du côté des proches de la famille présidentielle, en son audience publique et ordinaire du 24 septembre 2014, a rendu son arrêt N°7 contredisant ainsi l’arrêt N°15 du 1er Septembre 2011, de toutes les chambres, dont le dispositif est ainsi libellé : « Statuant publiquement, contradictoirement en matière civile ; la Cour Suprême de Guinée : Dit et juge que Monsieur Mamadou FOFANA, représenté par Monsieur Frantoma TRAORE est propriétaire de la parcelle N°26 du lot 19 de Rogbanè de 618, 75 m2 par cession à lui faite par les héritiers de feue Hadja Yakha CAMARA (propriétaire coutumière) ; Met les frais et dépends à la charge de Trésor Public ; Dit que le présent Arrêt sera publié au bulletin de la Cour Suprême ; Ordonne sa transcription dans les registres à ce destinés »
Cette décision souveraine, impartiale, irrévocable et définitive de toutes les Chambres réunies de la Cour Suprême de la République de Guinée, qui rétablissait Monsieur Mamadou FOFANA dans ses droits, a été régulièrement signifié et entièrement mis à exécution par Maître Konso CAMARA, Huissier de justice, les 21 et 26 décembre 2011.

Coup de théâtre. Le mercredi 3 novembre 2014, le même Maître Konso CAMARA, dans le cadre l’exécution de l’arrêt N°7 du 24 septembre 2014 de la même cour suprême, s’est présenté au Président de quartier de Ratoma Dispensaire muni d’une lettre d’information invitant celui-ci à « prendre toutes les dispositions utiles, tout en informant les occupants illégaux de la parcelle sise au quartier Ratoma d’une contenance de 599m2 de bien vouloir libérer volontairement les lieux qu’ils occupent sans titre ni droit avant l’arrivée de la dite mission afin de procéder à leur déguerpissement forcé ainsi que de tous les occupants de leur chef avec l’assistance de la force publique.»

Paradoxalement, d’après les informations dignes de foi, le même huissier Maître Konso CAMARA, lors d’une rencontre avec des membres de la famille de Mamadou FOFANA, n’a pas hésité un seul instant à reconnaître le dénis de justice qui caractérise le traitement de ce dossier par la cour suprême de la république de Guinée. De ce point de vu, l’huissier de justice Maître Konso a rassuré la famille FOFANA de la non exécution de cette injuste décision de la cour. « On ne peut exécuter cet arrêt. Car il a été attaqué. », a-t-il reconnu.

En tout état de cause, il faut savoir qu’à Ratoma Dispensaire des habitants s’organisent et se mobilisent pour soutenir et au besoin défendre leurs voisins qui, d’après le sentiment général rependu, sont victimes de la famille présidentielle.

Comme n’a cessé de se vanter Bakary KABA, fils d’El hadj Seinkoun KABA, de retour d’Angola pour « mettre à contribution ses relations familiales avec Madame CONDE, née Djènè KABA, première dame de la République de Guinée. » afin d’exproprier Monsieur Mamadou FOFANA.

En prélude à toute action judiciaire Bakary KABA, ce vendeur de véhicules d’occasions, passe d’abord dans le quartier Ratoma Dispensaire, mettre en exergue leurs liens de parenté avec la première dame de la République Mme CONDE Djène KABA, avant de lancer le défi à la Justice Guinéenne. D’où cette pertinente question : Des liens de parenté avec la famille présidentielle l’emporteront sur le droit ?

NB: Photo chantiers de la maison à étage de Mamadou FOFANA avant l'arrêt des travaux.

Nous y reviendrons

Abdoulaye SYLLA

 
Les Femmes Bagas de Nongo réaffirment leur soutien au président de la république en 2015.

2014/12/5

Aujourd'hui en Guinée Massivement mobilisés ce jeudi à Nongo, dans la commune de ratoma, les bagas de ce quartier, ont au cours d’une cérémonie, renouvellent leur soutien au Pr Alpha condé pour sa victoire en 2015. Débuté à 16H30 L’évènement a réunie le principal groupement féminin des bagas appelé : BAGA DOUGUI de la capitale et les responsables et sympathisants du parti au pouvoir dans une symphonie exaltante, raisonnaient des slogans de soutien au président de la république.

Tous habillés en uniforme frappés de l’effigie du président de la république, Hadja Marie Soumah au nom du groupement Baga dougui, a salué les efforts de développement du patron de sékhoutouréya. « De la dernière présidentielle jusque là, nous restons fidèles au Pr Alpha Condé. Nous ne nous dédions pas, nous ne sommes pas ingrats.

Quand nous choisissons nous y restons et rien ne peut fléchir notre position » a laissé entendre la porte parole du groupement.
Elle justifie ce choix au nom des femmes baga de Nongo par le fait que le Président Alpha Condé a posé d’énormes comme Kaléta,la route de Coyah, bref la bonne gestion du pays .

Levant l’équivoque, le coordinateur des femmes baga a précisé que cela ne s’apparente nullement à un début de campagne. Selon Alhassane Soumah, Sorel Doumbouya n’est venu voir que ses mamans avec un cadeau symbolique de 500 pagnes pour remettre aux femmes baga de Nongo notamment au mouvement Baga dougui.

Très émue par ses mots aimables, la délégation composée de Hadja Domanin Touré du bureau exécutif du RPG Arc-en-ciel, colonel Nafina Keita présidente des femmes ressortissantes de Kouroussa, Sorel Doumbouya PDG du groupe Djoliba pêche et Malime Touré a exprimé toute sa gratitude à ce groupement.

Malime Touré au nom de ses pairs a après avoir loué les éfforts du présidents dans le cadre de l’autosuffisance alimentaire et du développement du pays, exhorté ses femmes baga a resserré les rangs derrière le Pr Alpha Condé pour sa victoire éclatante lors de la prochaine présidentielle.

Au nom du président de la république , le PDG de Djoliba pêche Sorel Doumbouya, a offert 500 complets à ce groupement à cause de leur engagement et leur soutien aux idéaux de changement du premier président démocratiquement élu dans notre pays a-t-il rappelé.

C’est par des messages de remerciement au donateur que la cérémonie a pris fin aux environs de 19H

Lamouci

 
Affaire Mamadou Fofana Vs EL Seinkoun
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Soumah Alsény
Alsény SOUMAH: L’Ambassadeur de l’art culinaire guinéen aux USA
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Hommage Posthume
A Mohamed François FALCON
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Affaire Mamadou Fofana Vs EL Seinkoun  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients