Les dix premières dames africaines
Les plus diplômées

Partenaires

Africatime

Africvisionguinée

Akhadan

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Les amazones

Mediaguinee

www.Guineematin.com

19 visiteurs connectés

25 Mai 2016 - 4h11



Une femme nommée Secrétaire générale de la FIFA !

2016/5/15

Aujourd'hui en Guinée Ancienne Directrice-pays du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Guinée (2009-2010), Mme Fatma Samoura a été nommée le vendredi, 13 mai 2016 au poste de Secrétaire générale de la FIFA. C’est à la faveur du 66ème congrès de cette instance dirigeante du football mondial qui se tient actuellement à Mexico.

Elle devient ainsi la toute première femme à occuper ce poste au sein de cette fédération secouée depuis plus d'un par un scandale de corruption. Pour les observateurs, à travers ce choix, la FIFA veut redorer son image.

A l’annonce de la bonne nouvelle, les premiers mots de Mme Fatma Samba Diouf Samoura ont été les suivants : « C’est un jour formidable pour moi, je suis honorée d’occuper ce poste, a-t-elle assuré. Je suis impatiente d’apporter mon expérience en matière de gouvernance au service de cet important travail de réforme déjà engagé. »

Cette Sénégalaise bon teint a fait son entrée à l'ONU à travers le Programme Alimentaire Mondial en 1995 à Rome en Italie comme responsable logistique. Depuis, elle prêté ses services à différents postes de responsabilité dans différents pays : Djibouti, Cameroun, Tchad, Guinée, Madagascar et Nigeria.

Par ailleurs, Fatma Samoura a couvert de nombreuses situations d'urgence complexes y compris au Kosovo, au Libéria, au Nicaragua, en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, en Sierra Leone et au Timor oriental. Elle a consécutivement servi Coordonnateur humanitaire adjoint pour le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Tchad (2007-2009) et au Niger (2010).

Avant d’être nommée comme Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura était Coordinatrice Résidente et Humanitaire des Nations Unies et Représentante Résidente du PNUD au Nigeria.

Conformément à l’article 37 des Statuts de la FIFA, Fatma Samoura devra se soumettre à un contrôle d’éligibilité mené par la Commission de Contrôle indépendante. Fatma Samoura entrera en fonction avant la mi-juin 2016.

En annonçant le choix de cette dame comme Secrétaire générale de l’instance dirigeante du football mondial, le Président de la FIFA a déclaré : « Fatma est une femme qui possède une grande expérience internationale, une approche tournée vers le monde et qui a travaillé sur les sujets les plus brûlants de notre époque ».

Gianni Infantino de poursuivre : « Elle sait parfaitement constituer des équipes et les mener, tout en améliorant la manière dont une organisation fonctionne. Aussi, autre élément essentiel pour la FIFA, elle est parfaitement au fait que toute bonne organisation responsable se doit d’avoir les concepts de transparence et de responsabilité comme principales valeurs ».

Fatma Samba Diouf Samoura est âgée de 54 ans. Elle parle français, ouolof, anglais, espagnol et italien.

Bonne chance, madame !

Ibra

 
Fin de la mission CAF/ FIFA à Conakry pour sortir le football guinéen de la crise: le jour fatidique approche

2016/4/28

Aujourd'hui en Guinée Deux émissaires de la CAF et un délégué de la FIFA ont bouclé une mission de 48 heures ce week-end en Guinée pour tenter de désamorcer la fronde qui secoue la nouvelle équipe dirigeante de la fédération guinéenne de football.
Huit mois après sa réélection, Salifou Camara, président de la fédération guinéenne de football, est décrié par onze frondeurs de son staff, pour dit-on, des griefs liés à sa gestion.

Cette crise a éclaté en fin mars 2016, lorsque les onze frondeurs, appelés aussi « le groupe des 11 » ont écrit un courrier à leur président dans lequel ils ont dénoncé entre autres l’opacité dans la gestion des finances, l’absence régulière du président au pays.

Un mois après, Salifou Camara a répondu aux griefs des frondeurs point par point. Une réponse jugée insatisfaisante pour le groupe des 11 qui, ont promis de mettre la pression.

Faute de compromis, Salifou Camara a démis de ses fonctions son ancien allié, Ibrahima Barry, au poste de secrétaire général de son institution pour insubordination notoire et manquement grave à l’éthique sportive. Celui-ci est remplacé par Papus Touré.

Peu après, Blasco Barry a rejeté son limogeage. Il est soutenu par le groupe des frondeurs, qui ont décidé, eux aussi, de la suspension de Salifou Camara de ses fonctions.

Au même moment, la commission des arbitres entre dans la danse et annonce sa décision d’arrêter toutes les compétitions nationales de football et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Conséquence, la Ligue guinéenne de football (LGFP) a aussitôt pris acte. Le championnat des Ligues 1 et 2 est interrompu de facto, au regret de tous les fans du football.

Face à la montée des enchères, le ministre des sports et de la culture, Siaka Barry, a écrit aux instances suprêmes de football, la CAF et la FIFA, pour demander d’agir vite.

Quelques jours après, trois émissaires des instances continentales et internationales sont aussitôt arrivés en Guinée pour écouter toutes les parties en conflit. Ce sont le Malien Amadou Diakité, le Camerounais Prospère Abega et la FIFA, l’Italien Corvaro Primo.

En 48 heures, les trois émissaires ont rencontré le ministre des sports, Siaka Barry, le comité olympique, qui a tenté une première médiation, le président décrié et les frondeurs.

Au terme de leur séjour de travail, ils ont quitté Conakry pour rendre compte à qui de droit.

APA

 
Culture : Kerfalla Kanté rend un vibrant hommage à feu Lansana Sako…

2016/4/24

Aujourd'hui en Guinée L’hôtel « Palm Camayenne » de Conakry a vibré ce vendredi 22 Avril 2016 au rythme des chants et danses de l’artiste Kerfalla Kanté. C’est aux environs de 22h GMT que celui qu’on surnomme « l’oiseau de Sankara » est apparu sur scène. Après 10 ans d’absence Kerfalla Kanté est revenu avec un album goupillé par les productions « Tidiane Word Music ».

Dans son album, Kerfalla Kanté a rendu hommage à plusieurs grandes personnalités dont la Première Dame de Guinée, Hadja Djènè Kaba Condé, et l’ancien diplomate Lansana Sako.

Certains membres de la famille de feu Lansana Sako n’ont pu retenir leurs larmes lorsque « l’oiseau de Sankara » a commencé à chanter les louages de celui qui a occupé de hautes fonctions dans son pays et même au niveau international.

Ancien Ambassadeur de la Guinée en Autriche, en Allemagne, et à Viennes, feu Lansana Sako a également été Secrétaire Général adjoint à la Présidence de la République guinéenne en 1997. Très connu au niveau international, celui qui avait commencé sa carrière professionnelle au Secrétariat Général des Nations-Unies, a été décoré à la Légion d’honneur française le 21 septembre 1999 par Jacques Chirac.

"Pourquoi en Guinée on attend toujours que les gens meurent avant de leur rendre hommage?" s'interrogent aujourd'hui de nombreux observateurs.

"Les autorités doivent sanctionner positivement et négativement les cadres de l'Etat. Ceux qui ont servi loyalement le pays doivent recevoir l'honneur et toute la reconnaissance de leur patrie. Je me rappelle que durant le premier régime, les joueurs du Hafia 77 par exemple avaient tous été honorés. Je ne pense pas qu'un Monsieur comme feu Lansana Sako doit bénéficier d'une distinction aussi significative que celle de la légion d'honneur française et que dans son propre pays, qu'il n' y ait aucune forme de reconnaissance" lance un autre spectateur. 

« C’est un grand moment de souvenir pour nous amis, parents et connaissances de feu Lansana Sako. C’était un monsieur très humble, qui avait un grand-amour pour son pays » a témoigné un vieil ami de feu Lansana Sako.

La famille Sako qui s’était fortement mobilisée lors de la sortie de cet album de Kerfalla Kanté, a offert un billet d’avion aller-retour à « l’oiseau de Sankara » pour la réalisation de ses clips à l’étranger. Un véhicule 4X4 a également été offert à l’artiste par la famille de l’ancien diplomate guinéen.

In Africaguinée

 
Culture : Kerfalla Kanté rend un vibrant hommage à feu Lansana Sako…

2016/4/24

Aujourd'hui en Guinée L’hôtel « Palm Camayenne » de Conakry a vibré ce vendredi 22 Avril 2016 au rythme des chants et danses de l’artiste Kerfalla Kanté. C’est aux environs de 22h GMT que celui qu’on surnomme « l’oiseau de Sankara » est apparu sur scène. Après 10 ans d’absence Kerfalla Kanté est revenu avec un album goupillé par les productions « Tidiane Word Music ».

Dans son album, Kerfalla Kanté a rendu hommage à plusieurs grandes personnalités dont la Première Dame de Guinée, Hadja Djènè Kaba Condé, et l’ancien diplomate Lansana Sako.

Certains membres de la famille de feu Lansana Sako n’ont pu retenir leurs larmes lorsque « l’oiseau de Sankara » a commencé à chanter les louages de celui qui a occupé de hautes fonctions dans son pays et même au niveau international.

Ancien Ambassadeur de la Guinée en Autriche, en Allemagne, et à Viennes, feu Lansana Sako a également été Secrétaire Général adjoint à la Présidence de la République guinéenne en 1997. Très connu au niveau international, celui qui avait commencé sa carrière professionnelle au Secrétariat Général des Nations-Unies, a été décoré à la Légion d’honneur française le 21 septembre 1999 par Jacques Chirac.

"Pourquoi en Guinée on attend toujours que les gens meurent avant de leur rendre hommage?" s'interrogent aujourd'hui de nombreux observateurs.

"Les autorités doivent sanctionner positivement et négativement les cadres de l'Etat. Ceux qui ont servi loyalement le pays doivent recevoir l'honneur et toute la reconnaissance de leur patrie. Je me rappelle que durant le premier régime, les joueurs du Hafia 77 par exemple avaient tous été honorés. Je ne pense pas qu'un Monsieur comme feu Lansana Sako doit bénéficier d'une distinction aussi significative que celle de la légion d'honneur française et que dans son propre pays, qu'il n' y ait aucune forme de reconnaissance" lance un autre spectateur. 

« C’est un grand moment de souvenir pour nous amis, parents et connaissances de feu Lansana Sako. C’était un monsieur très humble, qui avait un grand-amour pour son pays » a témoigné un vieil ami de feu Lansana Sako.

La famille Sako qui s’était fortement mobilisée lors de la sortie de cet album de Kerfalla Kanté, a offert un billet d’avion aller-retour à « l’oiseau de Sankara » pour la réalisation de ses clips à l’étranger. Un véhicule 4X4 a également été offert à l’artiste par la famille de l’ancien diplomate guinéen.

In Africaguinée

 
Saudi Pro League : Ismaël Bangoura inscrit son 4è but sous sa nouvelle tunique.

2016/4/18

Aujourd'hui en Guinée
Les spécialistes du cuir rond étaient stupéfaits pour le retour en jambes de Bangoura Ismaël, après sa mésaventure au FC Nantes où il a trouvé un bon de sortie en janvier 2016. La signature de 5 mois de contrat en Arabie Saoudite en Janvier dernier, avec Al Raed Club, devait lui permettre de retrouver un temps de jeu normal.

Ce vendredi 15 avril opposait le champion en titre Nasr Fc au compte de la 22è journée de Saudi Pro League, au stade International Malick Fahad de Riyad. L'entame du match tourne à l'avantage des coéquipiers de Sahalawi avec une première occasion loupée de justesse à la 10è minutes de jeu par Maïga. Le jeu s'équilibre entre les deux formations sous la force de propulsion du meneur d'Al Raed Club Pizzelli. C'est d'ailleurs ce brésilien de naissance qui lance Ismaël Bangoura en profondeur entre deux défenseurs qui, à la rentrée de la surface de réparation marque sur une frappe enveloppée du droit à la 22è minute.

A la 40è minute de jeu, l’ex-meilleur buteur de Dynamo de Kiev n'est pas loin de faire le doublé sur une frappe du gauche sauvée par le gardien sur la ligne de but. La deuxième période est presque la copine conforme de la première, avec une équipe de Nasr pleine d'initiatives sur les côtés et dans l’axe, sous une complicité Mierzejewski-Maïga. Mais le score est aggravé par la tête du défenseur d'Al Raed Club sur un corner à l'heure de jeu. C'est après une rude bataille que le champion en titre va réduire le score sur un penalty à la 73è minute.

Une victoire précieuse savourée par Ismaël Bangoura et ses coéquipiers. Avec ce 4è but marqués, l'attaquant du Syli de Guinée a dit au micro d’AEG, n'être encore pas en pleine forme : " Je me sens bien. Je commence à retrouver ma forme. Cette victoire nous permet d'être en confiance avant le derby contre Al Taawon vendredi prochain “. En tout cas, à entendre le buteur du Syli National, le meilleur reste à venir.

Ousmane TRAORE

Ecrivain-journaliste

Directeur Général de l’EGIR

Depuis le Stade International Malick Fahad de Riyad pour AEG / EG

 
CAN 2023 : Il est urgent d’attendre (Par Thierno Saidou Diakité)

2016/4/12

Aujourd'hui en Guinée Sur les trois pays qui ont été désignés en septembre 2014 par le comité exécutif de la CAF, pour organiser respectivement les CAN de 2019, 2021 et 2023, notre pays est pratiquement le seul à n’avoir rien entrepris dans le cadre des préparatifs de cette compétition. Alors que l’on s’approche progressivement de l’échéance, il est loisible de constater que la mise en place du COCAN 2023, le Comité d’organisation de la CAN 2023 se fait toujours attendre. Le jour où ce Comité sera mis en place, l’on entrera de plain-pied dans les préparatifs de la compétition.

Si nous on traîne les pieds, le Cameroun et la Côte d’Ivoire sont à pied d’œuvre pour satisfaire au cahier de charges de la CAF. Désigné pays-hôte de la compétition en 2019, ainsi que de la CAN féminine 2016, le Cameroun s’est immédiatement mis à la recherche de fonds afin de financer la construction – ou la réhabilitation – d’une partie des enceintes qui accueilleront les deux événements.

Profitant d’une visite de Wang Yi, le ministre chinois des Affaires Etrangères, en janvier 2015, Philémon Yang, le Premier ministre camerounais, aurait adressé une correspondance au gouvernement chinois afin qu’il contribue au financement des travaux, confiés à des entreprises de la puissance asiatique. « Sur la base des estimations faites par le ministre en charge des Sports (maître d’ouvrage) et ministre en charge des Travaux publics (ingénieur de l’Etat) et des partenaires chinois consultés, le coût prévisionnel des infrastructures sportives à construire ou à réhabiliter, suivant les normes de la Confédération africaine de football (CAF), s’élève au total à 550 milliards de FCFA (environ 840 millions d’euros) », selon des sources gouvernementales.

Deux nouveaux stades au Cameroun

Plus de la moitié de la somme servira à bâtir le stade Paul Biya de Yaoundé (60 000 places) et le stade Bwang Bakoko de Douala (50 000 places), dont le coût est estimé à 150 milliards de FCFA chacun (environ 228 millions d’euros). Les deux enceintes sont destinées à la CAN 2019. Dans l’immédiat, en vue de la CAN féminine prévue cette année, il s’agit de finaliser le stade de Limbé pour un coût de 10 milliards de FCFA, et de réhabiliter le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Un même sort attend le stade Kuekong de Bafoussam, le stade de la Réunification de Douala et le stade Roum de Adjia de Garoua pour un total de 158 milliards de FCFA.

De son côté, la Côte d’Ivoire n’est pas non plus en reste. L’Etat ivoirien, autorité contractante, envisage de réaliser certains projets selon l’approche traditionnelle (marchés publics) et d’autres selon le mode Partenariat Public Privé (PPP). C’est ainsi que depuis le mois de février 2015, des appels d’offre ont été lancés pour la réalisation des projets ci-après : la construction d’un stade aux normes FIFA, d’une capacité de 20000 places à Korhogo, la construction d’un stade aux normes FIFA, d’une capacité de 20000 places à San-Pedro, la construction de 12 citées sportives dotées chacune de 16 villas équipées de moyen standing de 4 pièces (jardin, terrain de football/rugby), un centre composé d’une clinique, d’un restaurant de 60 couverts minimum, une salle de musculation et fitness dans les villes de Korhogo, Ferkessédougou, Brobo, Béoumi, Katiola, Sakassou et San-Pedro. Et enfin la construction de deux hôtels 4 étoiles minimum de 100 lits à Korhogo et San-Pedro.

Le 2 février 2016 à Abidjan, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a procédé au lancement des travaux du comité de pilotage et de supervision de la réalisation des infrastructures et dispositifs de l’organisation cette CAN.

Le fleuron de ces infrastructures constitue à n’en pas douter le futur stade de 60.000 places, qui sera édifié à Epimbe (banlieue d’Abidjan). Le montant du chantier de la future enceinte est évalué à 50 milliards de francs CFA (plus de 76 millions d’euros) qui seront totalement payés par la Chine. Un appel d’offre a été fait par le ministre chinois du Commerce auprès d’entreprises de construction de son pays. Les études de faisabilité ayant été réalisées par le Beijing Institute Architectural Design.

Appel du pied à nos autorités

Par rapport à l’échéance de 2023, nous avons perdu deux ans (2014-2016). Et si cette tendance se maintient dans les mois à venir, nous serons obligés de mettre les bouchées doubles pour honorer nos engagements vis-à-vis de la CAF. Pour rappel la préparation proprement dite de la CAN obéit au schéma suivant :

a-Mise en place par le chef de l’Etat du COCAN 2023, le Comité d’Organisation de la CAN. Une entité indépendante relevant du président et constitué de personnes ressources aux compétences avérées. Ce Comité une fois mis en place fonctionnera jusqu’après la finale de l’épreuve et devra rendre compte de sa gestion.

b-Nomination des membres du COCAN 2023
c-Installation du Comité pour lui permettre de fonctionner.

Thierno Saïdou Diakité

 
Centre sportif et de loisirs de Yorokoguia: Visite du Consulat de l'Ambassade de France

2016/4/10

Aujourd'hui en Guinée Le chantier de Yorokoguia attire davantage de visiteurs. Ce dimanche 10 avril 2016, le personnel du Consulat de l'ambassade de France a fait le déplacement pour constater la réalité du projet tant raconté dans la presse et par l'opinion.

Après Éric près d'une heure de visite expliquée par le maître d'ouvrage, Antonio Souare et le maître d'oeuvre, l'architecte Jeannot Laurence, Klein, Consul adjoint, Nabil Cheick, Conseiller sûreté aérienne et immigration, Barwin Diaz ont été fortement émerveillés par l'esprit du projet et l'ampleur des travaux du chantier.

Abdoulaye Condé pour AEG

 
 LE GOUVERNEUR DE LA VILLE DE CONAKRY S’ENGAGE POUR LA RÉUSSITE DE "CONAKRY CAPITALE MONDIALE DU LIVRE 

2016/4/9

Aujourd'hui en Guinée L’assemblée Générale extraordinaire de la commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre » s’est tenue ce mercredi au siège de ladite commission sous la haute présidence de Monsieur le Gouverneur de la ville de Conakry Général Mathurin Bangoura.

Autour de la table, plusieurs personnalités et hommes de lettre ont effectué le déplacement en vue de prendre part à cette importante réunion, première du genre avec le tout nouveau gouverneur de la ville de Conakry. Outre la présence de Monsieur le Gouverneur, on pouvait constater celle de monsieur Ahmed Tidiane Souaré (Ex-Premier Ministre), du commissaire de « Conakry Capitale Mondiale du Livre » Monsieur Sansy Kaba, de Monsieur Lamine Camara Président de la Commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre », des éditeurs, des écrivains, des imprimeurs et des bouquinistes.

Après la présentation de l’ordre du jour, Monsieur Sansy Kaba Diakité a souhaité la bienvenue à Monsieur le Gouverneur de la Ville de Conakry avant d’affirmer plus loin leur ambition de faire de la Guinée, la plateforme mondiale du livre car selon lui, hier la Guinée n’était pas désignée Capitale Mondiale du Livre, aujourd’hui grâce au travail, elle l’est. Donc ce qui l’amène à dire que dans quelques années, la Guinée sera indispensable dans l’usage du livre.

Prenant la parole, Monsieur Lamine Camara Président de la Commission d’Organisation de « Conakry Capitale Mondiale du Livre » a fait un plaidoyer au gouverneur de la ville de Conakry lui demander de leur trouver un local correspondant à la dimension de Evènement « Conakry Capitale Mondiale du Livre ». Parce que selon lui, c’est tout le monde littéraire qui viendra en Guinée lors de cet événement et pour cela, il faudra les accueillir dans un cadre idéal et adéquat.

En réponse, le Général Mathurin Bangoura s’est tout félicité du choix porté sur sa circonscription pour abriter cet événement. Sentant la responsabilité qui est la sienne dans l’organisation de cette festivité, le gouverneur de la ville de Conakry a affirmé que ses équipes et lui sont déjà sur le terrain pour faire en sorte que Conakry change de visage d’ici la tenue de cet événement. Il a ensuite affirmé qu’il est préoccupé par la sécurité des différentes personnalités étrangères, notamment les occidentaux, qui viendront participer à « Conakry Capitale Mondiale du Livre » face aux menaces terroristes qui planent en Afrique de l’Ouest. Il a donc rassuré que toutes les dispositions sécuritaires seront prises pour la réussite de cet événement.

Très attendu sur la question de local de la commission d’organisation de « Conakry Capitale Mondiale du Livre », le Gouverneur de la Ville de Conakry a indiqué qu’il promet de trouver un local approprié à la commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre » dans quelques jours, ce qui lui a valu un tonnerre d’applaudissement.

 
CCG

 
 LE GOUVERNEUR DE LA VILLE DE CONAKRY S’ENGAGE POUR LA RÉUSSITE DE "CONAKRY CAPITALE MONDIALE DU LIVRE 

2016/4/9

Aujourd'hui en Guinée L’assemblée Générale extraordinaire de la commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre » s’est tenue ce mercredi au siège de ladite commission sous la haute présidence de Monsieur le Gouverneur de la ville de Conakry Général Mathurin Bangoura.

Autour de la table, plusieurs personnalités et hommes de lettre ont effectué le déplacement en vue de prendre part à cette importante réunion, première du genre avec le tout nouveau gouverneur de la ville de Conakry. Outre la présence de Monsieur le Gouverneur, on pouvait constater celle de monsieur Ahmed Tidiane Souaré (Ex-Premier Ministre), du commissaire de « Conakry Capitale Mondiale du Livre » Monsieur Sansy Kaba, de Monsieur Lamine Camara Président de la Commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre », des éditeurs, des écrivains, des imprimeurs et des bouquinistes.

Après la présentation de l’ordre du jour, Monsieur Sansy Kaba Diakité a souhaité la bienvenue à Monsieur le Gouverneur de la Ville de Conakry avant d’affirmer plus loin leur ambition de faire de la Guinée, la plateforme mondiale du livre car selon lui, hier la Guinée n’était pas désignée Capitale Mondiale du Livre, aujourd’hui grâce au travail, elle l’est. Donc ce qui l’amène à dire que dans quelques années, la Guinée sera indispensable dans l’usage du livre.

Prenant la parole, Monsieur Lamine Camara Président de la Commission d’Organisation de « Conakry Capitale Mondiale du Livre » a fait un plaidoyer au gouverneur de la ville de Conakry lui demander de leur trouver un local correspondant à la dimension de Evènement « Conakry Capitale Mondiale du Livre ». Parce que selon lui, c’est tout le monde littéraire qui viendra en Guinée lors de cet événement et pour cela, il faudra les accueillir dans un cadre idéal et adéquat.

En réponse, le Général Mathurin Bangoura s’est tout félicité du choix porté sur sa circonscription pour abriter cet événement. Sentant la responsabilité qui est la sienne dans l’organisation de cette festivité, le gouverneur de la ville de Conakry a affirmé que ses équipes et lui sont déjà sur le terrain pour faire en sorte que Conakry change de visage d’ici la tenue de cet événement. Il a ensuite affirmé qu’il est préoccupé par la sécurité des différentes personnalités étrangères, notamment les occidentaux, qui viendront participer à « Conakry Capitale Mondiale du Livre » face aux menaces terroristes qui planent en Afrique de l’Ouest. Il a donc rassuré que toutes les dispositions sécuritaires seront prises pour la réussite de cet événement.

Très attendu sur la question de local de la commission d’organisation de « Conakry Capitale Mondiale du Livre », le Gouverneur de la Ville de Conakry a indiqué qu’il promet de trouver un local approprié à la commission d’organisation « Conakry Capitale Mondiale du Livre » dans quelques jours, ce qui lui a valu un tonnerre d’applaudissement.

 
CCG

 
Comment stopper une crise cardiaque en 1 minute

2016/4/9

Aujourd'hui en Guinée Beaucoup de gens ne savent pas que le piment de Cayenne peut empêcher une crise cardiaque en une minute. Assurez-vous d’en avoir toujours à portée de main en cas de besoin pour quelqu’un de votre famille proche.

Le Dr Christopher, un herboriste américain, n’a jamais perdu un seul patient d’une crise cardiaque dans sa longue carrière de 35 ans. Il donne une cuillère à café de piment de Cayenne mélangé dans une tasse d’eau aux patients qui sont encore conscients. Au bout d’une minute, ils sont tous en vie et hors de danger. Le scientifique a basé sa théorie sur sa propre expérience personnelle et non sur des études réalisées dans des conditions contrôlées.

Le piment de Cayenne a au moins 90 000 unités Scoville. Cela inclut aussi les piments Habanero, Thai Chi, pili pili (piment rouge Africain), piment fort de la Jamaïque, et le poivron rouge des Caraïbes. Un mélange d’une cuillère à café de piment de Cayenne et d’un verre d’eau peut être administré aux patients qui ont eu une crise cardiaque, mais qui sont encore conscients et qui respirent. Si la personne est inconsciente, mettez quelques gouttes d’extrait de piment de Cayenne sous la langue du patient.

Le piment de Cayenne augmente le rythme cardiaque et transporte le sang à toutes les parties du corps, favorisant ainsi la circulation. Il a un effet hémostatique, arrête le saignement, et assiste la récupération cardiaque.

Rappelez-vous, de nombreux experts de la santé disent qu’ils n’ont jamais perdu un patient grâce à cette thérapie instantanée.

La recette de teinture du Dr Schulz

Cette teinture est le meilleur remède pour les cas d’urgence de crises cardiaques. Utilisez uniquement le piment de Cayenne, qui est le genre le plus populaire de piment; il est cultivé en Inde et en Amérique du Sud.

Le piment de Cayenne est une plante tropicale touffue et vingt fois plus fort que le piment habituel, car il contient beaucoup plus de capsaïcine, un alcaloïde du piment. Sa force est inversement proportionnelle à sa taille, c’est-à-dire que les piments les plus petits sont généralement les plus forts.

Ingrédients

piment de Cayenne en poudre quelques piments de Cayenne frais alcool à 50% (vous pouvez utiliser de la vodka)bouteille en verre (1 litre)gants

Préparation

 Mettez vos gants car les piments de Cayenne sont assez forts. Remplissez 1/4 de la bouteille en verre avec de la poudre de piment de Cayenne et mettez assez d’alcool pour recouvrir la poudre. Si possible, faites-le le premier jour de la Nouvelle Lune.Mixez quelques piments de Cayenne et ajoutez-y assez d’alcool pour obtenir une texture de sauce.Ajoutez ce mélange à la bouteille qui devrait maintenant être remplie aux 3/4.Complétez la bouteille avec de l’alcool pour la remplir entièrement et fermez-la bien. Secouez-la plusieurs fois pendant la journée.Laissez la teinture jusqu’à la Nouvelle Lune suivante (au bout de 28 ou 29 jours) puis filtrez à l’aide d’une gaze. Conservez ce mélange dans une bouteille sombre.Si vous voulez avoir une teinture très forte, filtrez-la au bout de 3 mois.Fermez bien la bouteille et rangez-la dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Cette préparation se conserve, vous pouvez l’utiliser aussi longtemps que vous le souhaitez.

Dosage

5 à 10 gouttes de teinture à un patient conscient qui a subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Ajoutez encore 5 à 10 gouttes 5 minutes plus tard. Répétez le traitement jusqu’à l’amélioration de l’état du patient.

Si le patient est inconscient, mettez 1 à 3 gouttes sous la langue, et commencez une RCR (réanimation cardiorespiratoire). Répétez le traitement toutes les 5 minutes jusqu’à ce que l’état du patient s’améliore.

Bienfaits pour la santé

Le piment de Cayenne a des propriétés antifongiques qui préviennent l’apparition de Phomopsis et de Colletotrichum.Il a un effet bénéfique sur le système digestif – il stimule la production des sucs gastriques, et libère les gaz.Il a des propriétés anti-cancer, en particulier pour le cancer du poumon et les fumeurs. La capsaïcine du piment de Cayenne est connue pour prévenir le développement de tumeurs causées par le tabac, et des résultats similaires sont remarqués chez les patients diagnostiqués du cancer du foie.Il est utile dans le traitement des problèmes d’estomac, migraines, symptômes de grippe, allergies, obésité, rougeurs, maux de dents et arthrite.

Le piment de Cayenne contient 26 nutriments différents, comme le calcium, le zinc, le sélénium, le magnésium, les vitamines C et A. Assurez-vous d’avoir toujours cette teinture sous la main, car le piment de Cayenne est l’une des plus fortes épices naturelles qui peuvent faire des miracles pour le coeur.

Source : Healthy Food House

 
MINISTÈRE DE LA JEUNESSE - WORLD PEACE INITIATIVE ANTENNE GUINÉE À LA BLUEZONE DE KALOUM

2016/4/9

Aujourd'hui en Guinée Cet après-midi du 8 avril 2016, l’ONG WORLD PEACE INITIATIVE ANTENNE GUINEE a célébré les journées de la paix intérieure, à la Bluezone de Kaloum en présence du Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique, Monsieur Siaka BARRY, de Madame Domani DORE, ancienne ministre Coordinatrice de l’ONG héroïne des temps modernes, de Monsieur Philipe HOUINSOU Coordinateur Afrique de l’ouest du projet Peace Révolution et des représentants d’ONG et associations de Conakry.

Placé sous le thème « les jeunes de Guinée au service de la paix, nos actions comptent », le président de l’antenne Guinée, Monsieur Amadou Tidiane Bah a d’abord présenté les activités et les objectifs que la structure s’est assignée. il a ensuite mis en relief les mentions spéciales qu’ils ont accordé au Ministre NAITE et à l’Honorable Habib BALDE qui du reste, sont portés en exemple pour l’engagement qu’ils font montre pour l’épanouissement de la jeunesse guinéenne.

Monsieur Siaka BARRY pour sa part, a hautement apprécié le thème dont il a eu le plaisir d’axer son intervention notamment « une jeunesse épanouie au service de la paix ».En effet, cette tribune a été pour lui, une occasion opportune de dissocier la paix territoriale et la paix intérieure. Il a renchéri que le développement est un facteur de stabilité sociale et de progrès social d’où par conséquent la clé de la paix sociale se trouve dans les mains des jeunes et cela passe par la formation.

Aux yeux du Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, les jeunes sont les artisans de leur propre épanouissement. Ils doivent absolument avoir conscience de leurs conditions d’existence pour arriver à quelque chose de positif. 

Quant à Madame Domani DORE, coordinatrice de l’ONG héroïne des temps modernes sur le thème « rôle des ONG et associations dans la préservation de la paix », a souligné qu’une ONG ou association ne se crée pas au hasard, ce sont des chaines de solidarités qui doivent cultiver des valeurs et en être le reflet.

Dans le même ordre d’idée, l’ancienne ministre a invité les représentants des ONG d’avoir la responsabilité d’amener les gens à croire en la cause qu’ils défendent. Etant entendu que toute réussite est relative, le plus important c’est de vivre ses rêves. Pour toute option il faut de la détermination car rien ne tombe du ciel.

Au bout du compte, les jeunes doivent garder les valeurs qui favorisent leur épanouissement et la meilleure façon pour un jeune d’être utile à sa nation c’est aussi de se sentir concerné par tout ce qui le touche.
A noter que d’autres activités sont prévues pour la journée de demain, notamment la formation en méditation à l’université de Simbaya.

 
CCG

 
16èmes de finales retour Ligue Africaine des champions : La Mosquée de Dixinn Foulah prie pour Horoya

2016/3/17

Aujourd'hui en Guinée Le collège directif de la Mosquée de Dixinn Foulah au grand complet, sous l'égide du Premier Imam, Elhadj Ibrahima Barry et des ses adjoints ( Elhadj Souleymane Bah et Elhadj Bachir Diallo) et du Muezzin, Elhadj Alpha Oumar ont mis à profit la prière de 14 heures de ce mercredi 17 mars 2016 pour formuler des prières pour la victoire et la qualification du Horoya Athlétic Club jouant dimanche 20 mars son match retour contre le Club Zambien de Zesco United dans le cadre des 16èmes de finales de la Ligue Africaine des champions. Ils ont également fait des prières pour la protection du Président du club, Antonio Souare et de ses collaborateurs.

VEUILLE ALLAH, NOTRE CRÉATEUR, agréer ces invocations. Amen

A. Condé

 
Tournoi de la Francophonie 2016 : SEM Mahmoud Nabaniou Chérif offre des équipements au Syli National de Riyad

2016/3/4

Aujourd'hui en Guinée
En prélude au tournoi de football de la Francophonie 2016, organisé par l’Ambassade de France à Riyad, auquel la Guinée participe cette année pour la première fois, SEM Mahmoud Nabaniou Chérif, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Guinée en Arabie Saoudite, a offert ce jeudi 3 mars 2016, un jeu de 18 maillots et des bas aux joueurs et encadreurs du Syli National de Riyad.

Cette remise qui s’est voulue sobre, s’est déroulée dans les locaux de l’Ambassade de Guinée à Riyad, en présence de presque tous les cadres, de l’entraîneur Samba Cissé et du manager général Ousmane Traoré.

Le Représentant du gouvernement guinéen a exprimé son souhait de ‘’ voir l’équipe guinéenne disciplinée durant tout le tournoi ‘’. Il a appelé ses cadres auxquels il a offert un maillot à chacun, à supporter le Syli National de Riyad.

A la sortie de cette remise, la délégation guinéenne conduite par El hadj Mohamed Chérif Diaby, Premier Secrétaire Chargé des Affaires Commerciales, s’est rendue à l’Ambassade de France pour le tirage au sort.

Avec 10 équipes, la Guinée évoluant dans la poule B, sera opposée au Cameroun pour son premier match le 12 mars 2016, à 9h 30’, avant d’en découdre avec le Madagascar, le Maroc et la formation des Entreprises Françaises. Bonne chance au Syli National de Riyad.

Ousmane TRAORE

Ecrivain-journaliste guinéen

Directeur Général de l’Ecole Guinéenne Internationale de Riyad.

Chef de Bureau d’AEG en Arabie Saoudite.

 
CONAKRY CAPITALE MONDIALE DU LIVRE 2017 : RÉUNION PREPARATOIRE DU MERCREDI 2 MARS 2016

2016/3/3

Aujourd'hui en Guinée En prélude à la réalisation de ce grand projet culturel et littéraire « Conakry Capitale Mondiale du Livre en 2017 », une réunion préparatoire s’est tenue ce mercredi 02 Mars dans la salle de réunion de la Direction Régionale de l’Habitat, présidée par Docteur Moundjour Chérif Directeur de Cabinet du Gouvernorat de la ville de Conakry.

Cette réunion a connu la participation de Monsieur Camara Mohamed Lamine Assistant d’édition, des hommes du monde littéraire comme Mme Assita Camara Journaliste à la RTG, des libraires, des groupes et associations de lecteurs de différents quartiers de Conakry, ainsi que des bouquinistes.

Elle avait pour objectif d’échanger sur les stratégies de vulgarisation de la lecture au niveau des jeunes en vue de participer au développement du secteur littéraire à travers la production et la vente des livres, à l’éducation des enfants à travers l’installation des bibliothèques dans les quartiers et plus loin, la préparation de ce projet ‘’Conakry Capitale Mondiale du Livre en 2017’’ qui est une véritable opportunité de mettre en avant la Guinée à travers la culture.

Après une longue série d’échanges entre les différents participants, le Directeur de Cabinet du Gouvernorat Docteur Moundjour Chérif a rassuré les organisateurs du soutien de la ville de Conakry et de l’ensemble du Gouvernement Guinéen, rendez-vous a été donné pour le premier mercredi du mois d'avril pour la prochaine rencontre.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 
LIGUE DES CHAMPIONS CAF : Les résultats et qualifiés du tour préliminaire retour

2016/2/29

Aujourd'hui en Guinée Le tour préliminaire retour de la Ligue des champions se déroulait du 26 au 28 février 2016. Lors de ces rencontres, on peut souligner la prestation de l’AS Vita Club qui a confirmé son large succès de l’aller en battant à nouveau Mafunzo et la brillante victoire du Horoya Athlétic Club d'Antonio Souare face à l'AS DOUANES (4 -0)

AS Vita Club (RDC) – Mafunzo (Zanzibar) 1-0 [3-0 à l’aller]
Ferroviario de Maputo (Mozambique) – Mochudi Chiefs (Botswana) [Chiefs forfaits / Ferroviario qualifié]
Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) – Chicken Inn (Zimbabwe) 2-0 [0-1 à l’aller]
Praia Cruz (Sao Tomé et Principe) – Warri Wolves (Nigeria) [Praia forfait / Warri qualifié]
Etoile du Congo (Congo-Brazzaville) – Mangasport 3-0 (Gabon) [0-0 à l’aller]
AS Douanes Niamey (Niger) – Wydad Casablanca (Maroc) reporté [0-2 à l’aller]
CNAPS (Madagascar) – Gor Mahia (Kenya) 1-0 [2-1 à l’aller]
Saint Michel United (Seychelles) – Saint Georges 1-1 (Ethiopie) [0-3 à l’aller]
Enyimba (Nigeria) – Vipers (Ouganda) 2-0 [0-1 à l’aller]
Vital’O (Burundi) – Lioli (Lesotho) 0-1 [2-1 à l’aller]
Gamtel (Gambie) – Olympique de Khouribga (Maroc) 1-2 [1-2 à l’aller]
Racing Club de Bobo (Burkina Faso) – Stade Malien (Mali) 0-1 [1-3 à l’aller]
Al Ghazala (Soudan du Sud) – Zesco (Zambie) 0-1 [0-2 à l’aller]
Horoya (Guinée) – AS Douanes Dakar (Sénégal) 4-0 [0-0 à l’aller]
APR (Rwanda) – Mbabane Swallows (Swaziland) 4-1 [0-1 à l’aller]
Young Africans (Tanzanie) – Cercle de Joachim (Maurice) 2-0 [1-0 à l’aller]
Racing Micomiseng (Guinée équatoriale) – Recreativo Libolo (Angola) 0-4 [1-5 à l’aller]
Kaizer Chiefs (Afrique du Sud) – Volcan de Moroni (Comores) 3-0 [4-0 à l’aller]
Asec Mimosas (Côte d’Ivoire) – Cotontchad (Tchad) 0-0 [1-0 à l’aller]
Ahli Tripoli (Libye) – Onze Créateurs (Mali) 0-0 [2-1 à l’aller]
Union de Douala (Cameroun) – Nimba United (Liberia) 1-0 [3-1 à l’aller]
AS Tanda (Côte d’Ivoire) – Club Africain (Tunisie) 0-0 [0-2 à l’aller]
Mouloudia Bejaia (Algérie) – AshantiGold (Ghana) 3-1 [0-1 à l’aller]

Les 16es de finale aller auront lieu du 11 au 13 mars et les matches retour du 18 au 20 mars 2016.

AC

 
Affaire du 28 septembre 2009 : Konate ni accusé ni témoin Par Mouctar Diallo

2016/2/20

Aujourd'hui en Guinée La tragédie du 28 septembre pour laquelle aussi bien en Guinée que dans le monde civilisé, on continue de réclamer la vérité sur les faits et la justice pour les nombreuses victimes et leurs familles, semble une chronique politico-judiciaire sans fin que certains voudraient utiliser contre d'autres. Heureusement, que l' histoire est trop récente pour être déformée et oubliée face à une opinion publique extrêmement vigilante.

Napoléon a raison de croire que la chance devrait être une préoccupation pour les hommes tant elle semble sceller le sort de chacun et tous. Beaucoup ont vu leur vie et celle d'autres autour d'eux basculer sur un coup du sort.

Se retrouver au " mauvais moment au mauvais endroit" explique de nombreuses infortunes tout comme la baraka évite à tant de personnes le pire en les tirant par la force d'une providence insondable de périls certains.

Le général Sékouba Konaté a la baraka, lui, qui ne rencontre pas l'irréparable sur son chemin, et depuis qu'il était jeune soldat, presqu' indifférent au danger, a de la chance de conjurer le mauvais sort. Il en est de même du tragique événement du 28 septembre qui est une étape douloureuse du parcours sanglant d'une Guinée hantée par la violence et si cruelle parfois avec ses Fils.

Comme par un heureux hasard, le " Tigre", plus à l'aise sur le terrain que dans les allées du pouvoir, était absent de Conakry. Il effectuait, comme à son habitude, une visite de terrain. Il a appris l'horreur de Conakry par de proches collaborateurs. Il n'était donc pas présent , à plus forte raison, y avoir pris part soit en donnant des ordres ou en s'impliquant dans l'expédition punitive meurtrière.

Les hommes accusés d'avoir fait la descente au stade qui a occasionné les nombreuses victimes ne recevaient pas d'ordre de lui, et pour la plupart lui étaient hostiles à cause de fortes contradictions internes.

A son retour à Conakry, il a condamné publiquement la tuerie du stade et a exigé que les coupables soient retrouvés pour que les familles puissent faire leur deuil, mais aussi pour préserver l'honneur de l'armée en tant qu'institution au service du peuple et de la République.

En clair, non seulement, Sékouba n'est mêlé ni de près ni de loin à l'affaire du 28 septembre, mais, il a osé demandé, pendant que tout le monde était sous le choc encore et se posait des questions, la vérité et des sanctions contre les auteurs , complices et commanditaires du massacre.

A juste raison, ni le rapport d'enquête nationale ou celui publié par la communauté internationale ne l'incrimine ou ne laisse planer un doute à propos de sa responsabilité dans l'affaire très sombre du 28 septembre. C'est lui, en personne, révolté par les lenteurs et les pesanteurs dans l'instruction, qui a souhaité dire ce qu'il en savait comme contribution à la manifestation de la vérité qui a trop tardé, au grand dam des familles des victimes.

Une démarche citoyenne rare dans un pays où le silence et la résignation face aux crimes expliquent l'impunité à toute épreuve. Le général, comme les leaders politiques victimes aussi des violences, apporte des éclairages d'un citoyen engagé pour la vérité dans une grave affaire, dans laquelle il n'est pas un témoin direct ni un acteur quelconque.

C'est pourquoi, il est serein. Une sérénité qui fait défaut à notre ministre de la justice, Cheik Sakho, qui semble plus préoccupé de faire l'histoire en ne manquant aucune occasion de se taire et de plaire notamment aux ONG internationales, que de rendre justice comme le lui demande le peuple et l'exige sa fonction. Il ne semble s’intéresser qu'aux affaires médiatiques comme on l'a vu récemment avec la mort du jeune journaliste Koula Diallo , que de tirer toutes les affaires au clair en tenant compte de la réserve indispensable aux magistrats et de la pudeur habituellement reconnue à la justice.

En tout cas, dans cette affaire comme d'autres, il faudra trouver les vrais coupables plutôt que jeter en pâture à l'opinion des personnalités respectables du pays pour des besoins de publicité et d’affirmation personnelle dans un plan de carrière prémédité. Il paraît même qu'il vient de bénéficier d'une promotion-reconduction !

Peu importe, il pourra toujours relire, en contemplant la mer de sa suite du Novotel où il réside depuis qu'il a choisi de revenir " servir la Guinée", Confucius : " Rendez le bien pour le bien, la justice pour le mal". Le général est un homme bien qui a fait du bien à son pays qu'il porte dans son cœur, et qui ne peut avoir peur de la justice dont la vocation est de punir le mal dans tout pays qui est bien et où règnent des gens biens.

Le mâle Sakho ne le sait -il pas dans son activisme judiciaire, ou croit-il que la justice n'est pas la même partout et pour tous ?


 
Demi-finale CHAN RWANDA
Guinée - RD Congo : Veillée d'armes

2016/2/3

Aujourd'hui en Guinée Après une qualification plus que héroïque en demi finale face aux tenaces Zambiens, le Syli local rencontre mercredi 03 février 2016, les Léopards kinois de la RD Congo au Stadium Amahoro ( Paix ) de Kigali à partir de 16 heures locales ( 14 heures TU ).

A la veille de cette confrontation de haute portée pour le football Guinéen, toute la délégation a tenu à accompagner l'équipe de Guinée à son entraînement et à sa reconnaissance du terrain. Motivés et déterminés, les joueurs très unis et en harmonie avec l'encadrement technique ont juré de mouiller le maillot et prier pour gagner.

Abdoulaye Condé
Depuis Rwanda pour AEG

 
Très bonne nouvelle. 26è SOMMET de l'UA : L'Afrique signe son retrait de la CPI

2016/2/2

Aujourd'hui en Guinée Le président kényan, Uhuru Kenyatta a déposé une proposition adoptée par les pays membres de l'Union africaine ce dimanche pour un retrait collectif de la Cour pénale internationale (CPI).

Le 26ème sommet de l'institution panafricaine s'est clôt ce dimanche, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, par cette annonce retentissante. Les différents pays membres doivent maintenant préparer une feuille de route pour aboutir au désengagement des pays africains de la Cour pénale internationale mise en place le 17 juillet 1998 avec la signature du Statut de Rome.

Le président de l'Union africaine nouvellement nommé pour l'année 2016, le tchadien Idriss Déby Itno, a indiqué que les pays concernés ont été motivés par le sentiment que cette juridiction internationale ne vise que les dirigeants africains.

La CPI n'a jugé que des Africains

Et pour cause, la CPI n'a pour l'instant jugé que des dirigeants ou des personnalités africaines. Cette nouvelle intervient alors que le procès du premier ancien chef d'Etat, l'ivoirien Laurent Gbagbo, vient de débuter, le jeudi 28 janvier dernier à La Haye au siège de cette cour de justice aux Pays-Bas. Ses partisans critiquent, depuis son arrestation en 2011, une justice des vainqueurs en Côte d'Ivoire instrumentalisée par les occidentaux. Il est jugé pour les crimes de la crise post électorale de 2010-2011 qui ont fait plus de 3 000 morts.

Le retrait de la CPI est une question régulièrement évoquée par les dirigeants africains. Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto ont été poursuivis par l'institution internationale pour leurs responsabilités présumées dans les violences consécutives aux élections générales de 2007 avant d'abandonner les poursuites.

En septembre dernier, l'Afrique du Sud avait également menacé de quitter l'institution internationale après avoir été sommée de s'expliquer sur la visite d'Omar el-Béchir à Pretoria, au mois de juin 2015 pour un sommet de l'UA sans qu'il ne soit arrêté alors qu'il est l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI. Les Etats-Unis, Israël, la Russie, la Chine et notamment le Soudan n'ont pas ratifié le Statut de Rome

Source : RT

 

 

 
CHAN RWANDA : Le Syli national en demi-finale

2016/1/31

Aujourd'hui en Guinée Le Syli national vient d'arracher, au stade de Rubavu et aux tirs au but face à l'équipe de Zambie. sa qualification pour les demi-finales du Championnat d’Afrique des nations 2016 dont les phases finales se disputent au Rwanda. Après 120 minutes d'un match âprement disputé avec le partage des points, le Syli héroïque avec un gardien ( Aziz ), en super forme, s'est montré plus réaliste que son adversaire du jour. Cette victoire est d'abord l'oeuvre des athlètes eux mêmes avec un encadrement technique qui a su faire son job sous la coordination du coach Kanfory Lappe Bangoura.

Toute la Guinée, sans doute à commencer par le gouvernement est restée mobilisée derrière son équipe mais il faut adresser une mention spéciale à tout le comité exécutif de la feguifoot, son président Salifou Camara Super V, son secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry, la Ligue Professionnelle de Football, son Président, Antonio Souaré et Bouba Sampil, président de l'ASK, qui n'ont ménagé ni leur temps ni leurs ressources propres pour assurer à ses gamins talentueux un préliminaire et une phase finale digne des grandes nations de football. En demi-finale, le Syli local affronte les Léopards de la RD Congo. Bonne suite au onze Guinéen.

Abdoulaye Condé
Depuis Rwanda pour AEG

 
Championnat d'Afrique des nations de foot: Le Syli local au-delà des espérances … (Par Top Sylla)

2016/1/28

Aujourd'hui en Guinée Pour un coup d’essai, l’on est en passe d’assister à un coup de maître. Avec sa première participation à une phase finale du championnat d’Afrique des nations de football (CHAN), au pays de Paul Kagamé, la Guinée fait grande sensation en se qualifiant pour les quarts.

Une prouesse d’autant remarquable, que l’équipe coaché par Kanfory Bangoura « Lappé » tire son épingle du jeu dans un groupe qui comptait, outre l’ogre nigérian qu’elle a terrassé lors de l’ultime journée de poule, la Tunisie avec des vedettes venues de clubs aussi prestigieux que l’Espérance, l’Etoile du Sahel et autre Club Africain.

Dimanche prochain, le Syli local devra battre les Chipolopolos (les boulets de cuivre) de Zambie s’il veut accéder à l’étape suivante : les demi-finales.

Ce qui est bien dans ses cordes, au regard du jeu développé jusque là par le goal Aziz Kéïta et ses co-équipiers. Dans une rencontre qui aura, quelque part, un petit parfum de revanche.

En effet, le Syli qui a pour ossature l’Association sportive du Kaloum (ASK), qui aligne au moins sept de ses joueurs par match, se retrouve face à une équipe zambienne composée en majorité d’éléments du Zesco United. Ce club que l’ASK avait sorti de la ligue des champions africaine la saison dernière.

A Conakry on croise les doigts, en se disant que c’est peut-être une nouvelle page de gloire du football guinéen qui est en train de s’ouvrir. En tout cas, cette performance du Syli national local est sans conteste la preuve que le championnat guinéen est en progrès, notamment depuis que des présidents comme Aboubacar Sampil de l’ASK, Antonio Souaré du HAC et d’autres s’y investissent avec la noble ambition de redonner des couleurs au football de leur pays.

Et dire qu’au départ personne ne vendait cher la peau des poulains de « Lappé ».
Personne ? Non, au moins quelqu’un a cru dur comme fer aux chances des Guinéens Le président de l’ASK, Aboubacar Sampil, qui n’a pas lésiné sur les moyens pour soutenir le Syli à tous les niveaux.

Alors que toutes les attentions étaient focalisées sur d’autres actualités (campagne des élections présidentielles, coupe du monde des cadets au Chili, etc.), et que l’on disait partout que les « caisses de l’Etat sont vides », il a pris en charge toutes les dépenses liées à la préparation et à la participation de l’équipe.

Des regroupements de Bamako pour la mise au vert et la réception des adversaires (donc en dehors de la Guinée à cause de l’épidémie d’Ebola), jusqu’au paiement des primes des joueurs, avec il est vrai la ferme promesse des autorités chargées des sports de le rembourser. Et cela des phases de qualification aux matches de poule au Rwanda ! Au point que dans les couloirs du ministère des Sports il n’est pas rare d’entendre qualifier ce Syli-là de « Bouba FC » …

Gageons qu’au terme de cette édition du CHAN, quel que soit par ailleurs le résultat du match de dimanche, les représentants guinéens seront parmi les meilleurs lors des prochaines joutes en ligue des champions et coupe de la CAF.

Top Sylla

 
La FIDH, l’OGDH et l’AVIPA
Déplorent la nomination de Mathurin Bangoura,
Soumah Alsény
Alsény SOUMAH: L’Ambassadeur de l’art culinaire guinéen aux USA
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
La vie incroyable de trois Chefs d’Etat
Deux américains et un africain
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::   La FIDH, l’OGDH et l’AVIPA   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients