Bannière


 
Studiotech
CIS-Tv : Remise du car de reportage.

Partenaires

Africatime

Africvisionguinée

Akhadan

Conakrylive

Condedjenekaba

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Les amazones

Mediaguinee

Nouvelledeguinee

pednespoir.com

31 visiteurs connectés

23 Avril 2014 - 15h28



Détribaliser et éviter les opportunistes [2014/3/23]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-Deux mois après la formation de son troisième gouvernement caractérisé  par le maintien du désormais inamovible Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, et la reconduction de la quasi-totalité des ministres, le président Alpha Condé s’attaque désormais aux cabinets des départements et des grandes directions nationales ou nationales. Dans cet ultime virage avant la présidentielle, le président Alpha Condé devrait éviter de tomber dans le piège du tribalisme et des opportunismes et valoriser des choix capables de concevoir l’espoir.

Le moins qu’on puisse dire est que le gouvernement Saïd Fofana, plus de trois après, peine encore à matérialiser le changement promis par le professeur Alpha Condé. Ni dans les mentalités au niveau du guinéen moyen chez qui le désordre installé depuis des décennies est désormais devenu la première compagne.

Que ce soit dans la circulation, les quartiers, les lieux publics, rares sont les guinéens qui manifestent l’esprit de civisme. Les usagers de la route circulent sans le moindre respect du code de la route, stationnent quand et là où ils veulent sans que la sécurité routière ne daigne faire respecter l’ordre, uniquement préoccupée par des petits jetons qu’elle soustrait des automobilistes en permanente  infraction.

Dans les quartiers également, les citoyens quand ils célèbrent un mariage, un baptême, sans aucune référence à l’autorité de proximité, bloquent totalement les carrefours et se livrent à des cérémonies de réjouissance des heures durant sans qu’aucune structure de l’état ne bronche. Les occupations illégales de domaines publics et privés, les constructions anarchiques se multiplient rendant encore compliquer et couteux tout plan d’urbanisation future surtout de Conakry et des grandes villes du pays.

 Cette absence de l’état là où il doit être si présent continue d’alimenter le climat de désordre, hérité il est vrai, de l’ancien régime. Le problème est que le gouvernement actuel semble croiser les bras et laissent ce mal prospérer. Pourtant, dans le désordre, la Guinée ne saurait prétendre rattraper l’énorme retard que son développement socio-économique accuse aujourd’hui.

Les habitudes et pratiques dénoncées et combattues par le plus constant des opposants guinéens s’amplifient malheureusement sous son ère au niveau des cadres. La grande priorité du gouvernement, pour amorcer le changement attendu avant la prochaine échéance électorale, est d’œuvrer à restaurer l’ordre dans ce pays.

Sur ce chapitre, se justifie parfaitement l’engagement du candidat Alpha Condé de « prendre la Guinée là où le président Ahmed Sékou Touré l’a laissée’’.

A l’époque, avec la compassion que méritent ceux qui y ont perdu des proches, l’état était présent partout en Guinée et la chose publique sacrée. Si fort heureusement un régime ou un président de Guinée n’a plus désormais droit de vie ou mort sur un citoyen, il n’a non plus d’excuses dans la faiblesse source des tous les abus et excès.

C’est pourquoi, il est important que le président de la République s’implique personnellement dans l’assainissement et la moralisation de
l’administration publique.

Le grand nettoyage des écuries d’Augias annoncé par le président de la République, Alpha Condé, conscient du désarroi national provoqué par la non atteinte des objectifs du changement promis.

Ces petits directeurs, à peine alphabétisés pour plusieurs, s'offrent un traitement princier sur le dos du pauvre contribuable qui en a désormais assez de ces extravagances. Les troubles quotités dines en sont la preuve.

À peine 5% de ce que nous dénoncions dans nos précédents articles sont corrigés

Ce gouffre financier dont nous parlions au sujet de la SOGEAC que crée l’ostentatoire traitement de M. Kabassan Kéita Woulaba contrarie considérablement le plan architectural de modernisation de l’aéroport de Conakry qui, il faut le souligner, n’a été ni initié ni conçu par le soldat inachevé parachuté à la direction générale de la SOGEAC.

Comme lui, des opportunistes aux compétences discutables et appartenant à tous les régimes se recyclent et font tors au président Alpha Condé.Rappelons qu'il doit son poste à un troc: faire du bourreau de son papa, son père adoptif.

Le président défunt, Lansana Conté fera ainsi de lui successivement directeur du port et chef de cabinet aux transports avec la bénédiction du ministre des transports de l’époque, Alpha Ibrahima Kéira. Aujourd’hui avec Alpha Condé, il redevient malinké, natif de Siguiri, et s’improvise militant du RPG au grand dam des militants martyrs de ce parti.

Ailleurs, ni moralement, encore moins intellectuellement, on ne pourrait confier la responsabilité de la vie de milliers de passagers à une telle incompétence.Avec ce qui est arrivé à la Directrice de la SFI (filiale de la banque mondiale) tout le système des Nations Unies est informé que l'aéroport de Conakry malgré sa prochaine toilette, reste très dangereux. Celui qui a pu soustraire des objets de valeurs d'un sac et le refermer, pouvait bien mettre autre chose dedans....

Pour Air France qui a connu une peur bleue en retrouvant un enfant de quatorze ans au pied de son avion, l'alerte est total sur le plan sécurité et sûreté.Nous sommes en danger!

En dehors du fait qu'avec ou sans lui, le projet de rénovation de l’aéroport de Conakry avait requis l'adhésion du gouvernement et du Conseil d'administration, cette société ce serait mieux portée avec des professionnels à sa tête ou tout au moins, de bons administrateurs. Alors, pourquoi investir des dizaines de millions de dollars dans une entreprise et confier sa gestion à un homme sans aucune qualification ?

Sans acharnement ni fixation, le président Alpha Condé, pour aller au bout de sa logique, et s’offrir une administration de résultats a intérêt àprocéder aussi à l’évaluation personnelle des directeurs des entreprises nationales, à l’examen et à la revue des traitements onéreux qu’ils s’offrent. A un an de la prochaine présidentielle, la réussite de la mission gouvernementale se gagne surtout à ce prix.

A suivre

Ibrahima Sory Sylla

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Expulsion de sans-papiers guinéens de Belgique: Les raisons d’une annulation
Claude Kory Kondiano chez Blaise
Le général Konaté en quête de fonds
Alpha Condé et les quadras
Le cabinet de la Première Dame sonne l'alerte
Dans l'ombre de son père
Zalikatou DIALLO ne représente nullement le PE.D.N
Portrait d'une famille indigne
Peur et inquiétude au niveau de la population
Le probable Président : Mr Kory KOUNDIANO
Le SOS pathétique de Mandian SIDIBE
Mme Olga Syradin chez Guillaume Sorro
Évènements du 28 septembre2009 en Guinée : Les victimes réclament justice
Le Général Sékouba sur le départ à l’U.A
J'ai définitivement tourné la page guinéenne
Oui au sport non à la politique
Ce qu'en pensait l'opposant Alpha CONDE
Qui est réellement Aboubacar sylla ?
« La LONAGUI a été créée et abandonnée pendant dix ans.»
Konaté et le Sous-secrétaire Gl de l'ONU
Les secrets de l'accord obtenu
Sékouba KONATE chez Zuma : Discours
Quelques images pour immortaliser l'évènement
Je ne suis pas d’accord avec l’orientation politique de Cellou Dalein
Porte-parole du groupe qui porte plainte contre Alpha CONDE
Lansana Kouyaté mobilise le PE.D.N
Je t’aime moi non plus
D'Abidjan Kouyaté appelle ses militants à la retenue et au calme
Coincidences numérologiques, historiques et théologiques
Les griefs de Bah Oury contre Dalein
La fille de Sékouba baptisée Jeannette
Les mensonges de Diallo Sadakaadji
Je veillera à la mise en œuvre d’un statut de l’opposition
Leaders séquestrés à Guéckédou
Kouyaté invité par l'UDI de Jean-Louis Borloo
Participation réussie pour Lansana Kouyaté
Chantale Colle porte plainte contre Aboubacar Diallo de la Radio Espace FM
Kouyaté face ses compatriotes à Paris
Le courant passe maintenant entre le Pr Alpha Condé et moi !
Les points forts et les points faibles d’un acte
Sanoussy Sow prend en main la préparation
Alpha Condé,le piège du compromis
Et après ?
La gaffe morale et politique de Dalein
L’irréparable crime
Zenab Barry-Sapin
Rachid N’Diaye, la puante gueule
«Je ne suis pas un homme politique ...»
Les fonds secrets de Saïd Fofana ?
Dondo dénonce Ousmane Doumbouya
« On ne répond pas à un malade mental en perdition au Burkina »
La diplomatie Guinéenne : Les chargés d'affaires où la vache laitière du cabinet


Nomination des hauts cadres
Détribaliser et éviter les opportunistes
Ebola en Guinée
Les condoléances du PEDN
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
La Cour P. Internationale
Sékouba KONATE à la Haye : Arrêt sur images
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Nomination des hauts cadres   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients