Print

CONAKRY/Les rideaux tomberont ce jeudi 14 juin 2012 sur la 18è édition du Forum Economique International des Amériques, conférence de MONTRÉAL qui a ouvert ses portes de lundi 11 juin 2912 à l'hôtel Hilton Montréal Bonaventure, sous le thèmes général : une économie mondiale en transition, nouvelles stratégies;, nouveaux partenariats a connu une forte participation du continent Africain notamment à un niveau très élévé des responsabilité. C'est donc aucours de la plénière du mardi 12 juin dans la grande salle dénommée Westmount que les 3000 participants ont eu le privilège d'écouter Mr Donald KABERUKA, Président de la banque africaine dedéveloppement ( BAD ) qui a abordé dans les incertitudes de l'économie mondiale le passionnant sujet : Développement durable et incertitudes économiques, les choix qui s'imposent.

Le patron de la BAD a répondu à des questions précises à savoir : comment les Etats peuvents-ils tirer profit d'une situation économique difficile pour développer les infrastructures susceptibles de garantir un développement pour les générations futures? Comment la recherche et l'innovation peuvent-elles changer nos façons de penser et de faire dans le secteur de l'énergie? Quelles sont les nouvelles approches et méthodes d'exploitation des ressources naturelles qui nous permettent de croire dans une véritable durabilité en ce qui regarde l'émergence de l'Afrique

Après ce fut le tour de l'ivoirien Mr Mamadou KONÉ, Secrétaire national à la reconstruction et à la réinsertion du Gouvernement d'Alassana Dramane OUATTARA, du marocain Malik FAROUN, chargé d'investissement supérieur, division dd financement des infrastructures, développement du secteur privé et de Peter KENNETH, sous-ministre Kenyan du plan, du développement national et de la vision 2030. Tous cadres ont expliqué dans un français facile, dans la salle fontaine B, les partenariats et ressources naturelles et les stratégies de réussite. Mr KONATÉ a expliqué la longue expérience de la Côte d'Ivoire en matière de PPP ( Partenariat Public Privé ) ou le pays s'est désengagé dans beaucoup de secteurs de développement. Les participants ont également reçu le successeur de Guillaume SORO à la Primature venu encourager les bailleurs de fonds occidentaux à investir au pays de Felix H. BOIGNY. Le Gabon et le Cameroun ont aussi pris part au Forum de MONTRÉAL.

Autre invité de marque de la 18é édition du forum économique international des amériques, fondé il ya dix huit ans par la respectable famille REMILLARD, le Général Julius Maada BIO ( Voir photo ), tombeur du dictateur Momo en République de la Sierra-Leone vers les années 1996 mais qui a volontairement quitté le pouvoir. Ce militaire de carrière qui a échangé les vestes contre les tréllis est candidat aux présidentielles Léonaises prévues au mlis de novembre prochain. Julius Maada BIO a développé à lui seul deux importants thème à cette 18è édition du forum économique international des amériques. Le premier, il qu'il livrera le mardi 12 juin vers 16 heures 30 dans la salle dénommée Le Portage, a pour thème : Les enjeux géostratégiques et énergie, zones de risque; son sujet, il devrait le débattre avec ami le guinéen Sékouba KONATÉ qui n'a pu faire le déplacement pour raison de santé est intitulé : Renseignements et Sécurité, risques stratégiques. C'est le mercredi 13 juin que Maada Bio a présenté en englobant toute la sous-région Ouest-Africaine ce sujet hautelent sensible. Il s'est ainsi livré à un véritable plaidoyer pour une Afrique de l'ouest sans les narcotraficants, pacifiée dans une d3émocratie propre à aux 15 nations qui composent cette entité riche en ressource de tout genre.

Le Général Julius Maada BIO en compagnie de notre compatriote Mr Emmanuel KONTE qui organise ses rendez-vous , continue en ce moment même à consulter les grands de ce monde qui ont fait le déplacement de MONTRÉAL, l'objectif étant d'expliquer les ambitions de Julius pour la Sierra-Léone et bouster sa stature d'homme d'Etat qu'il se forge dépuis les premières heures de son départ volontaire du pouvoir. L'homme a beaucoup appris dans les universités occidentales, s'est doté d'un solide carnet d'adresses. C'est 1à voir maintenant si ses compatriotes vont le choisir parmi cette kyrielle de candidats au mois de novembre prochain pour conduire, pendant cinq ans les destinées qui a connu l'une des guerres civiles les plus atroces de l'histoire de l'Afrique de l'ouest. Mais déjà ici à MONTRÉAL, l'homme inspire confiance et ils sont nombreux qui estiment qu'il est le favori des prochaines présidentielles Léonaises.

La conférence de MONTRÉAL, quand elle fermera ses portes ce jeudi 14 juin à l'occasion de la dernière séance plénière prévue à 15 heure dans la salla Mont-Royal sous le théme central : Systéme de santé, vers de nouveaux modéle. Plusieurs sujets seront abordés sous le regard des 3000 invités venus du monde entier. L'une des interventions la plus attendue sera sans doute celle perçue comme mot de la fin et conclusion, elle sera fait par Mr Gil REMILLARD, Président-fondateur du Forun Economique International des Amériques. Le rendez-vous sera certainement pris pour l'année prochaine. Mais faut-il signaler que Mr Gil a déjà préparé son successeur, il s'agit de son fils, Mr Nicolas REMILLARD, de nos jours Président et chef de la Direction du Forum Economique International des Amériques, conférence de MONTRÉAL.

Aboubacar SAKHO
Fondateur de www.aujourdhui-en-guinee.com
Envoyé Spécial à MONTREAL
sakho2004@yahoo.fr