Guinée : La nomination de M. Oyé Guilavogui à la tête du MEEF a fait des choux gras de la presse nationale

5/6/2018

Conakry, 05 juin (AGP)- La nomination de l’ex-ministre des Transports, M. Oyé Guilavogui à la tête du Ministère d’Etat de l’Environnement, des Eaux et Forêts (MEEF) de la République de Guinée a fait couler beaucoup de salives et d’ancres dans le pays. Chacun y va de son commentaire.

Oyé Guilavogui, demis de ses fonctions de ministre des Transports, samedi, 26 mai 2018 dernier, par décret présidentiel, aurait refusé d’occuper la tête du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA), sous prétexte qu’il est victime d’injustice.

Ainsi, nommé ministre d’Etat, ministre de l’EEF la nuit du dimanche, 03 juin, par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, Oyé Guilavogui s’est dit être rétabli dans ses droits, alors que son prédécesseur, Roger Patrick Millimono venait d’être installé comme ministre de ce département. C’était vendredi, 1er juin.

A propos notre reporter a rencontré El hadj Raphael Kalissa de la défunte formation politique, «Guinée Pour Tous (GPT)», un franc collaborateur du nouveau premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, pour avoir son avis sur ce Décret mal perçu par beaucoup d’observateurs.

Pour lui, le premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana n’a pas la main libre. Pour preuve le Décret qui est passé, dimanche, 03 juin 2018, sur les antennes de la RTG en est une preuve éloquente qu’il n’est pas du tout le maître des lieux. «Il est figuratif dans ce gouvernement», a-t-il martelé.

AGP

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.