On sait comment Jamal Khashoggi a été tué au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul

2/11/2018

La justice turque a révélé mercredi dans quelles conditions le journaliste Jamal Khashoggi avait été tué au consulat saoudien à Istanbul début octobre. Voici ce que l'on sait de ce crime.

Quasiment un mois après la mort de Jamal Khashoggi, les conditions dans lesquelles le journaliste saoudien a été tué se précisent. Depuis dix jours, la justice turque dévoile au compte-goutte des révélations qui incriminent un peu plus l'Arabie saoudite et son prince héritier Mohammed ben Salmane, mais Riyad maintient que Khashoggi a été tué lors d'une opération "non autorisée" et refuse d'extrader les hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'assassinat. Voici ce que l'on sait pour l'heure sur le crime qui ébranle le royaume wahhabite.

Étranglé à son arrivée au consulat

Mardi 2 octobre dernier à 13h14, Jamal Khashoggi pénètre dans le consulat saoudien à Istanbul. Des images de vidéosurveillance diffusées par le Washington Post en attestent. Le journaliste saoudien, qui vit en exil aux Etats-Unis, a dû se rendre au consulat, selon sa fiancée, pour y effectuer des démarches en vue de leur mariage. Il n'en ressortira pas vivant.

"Conformément à un plan prémédité, la victime Jamal Khashoggi a été étranglée à mort dès son entrée au consulat", affirme le procureur turc dans un communiqué publié mercredi. "Le corps de la victime a été démembré et on s'en est débarrassé suite à sa mort par strangulation, là encore conformément à un plan préparé d'avance", poursuit-il.

Des tentatives de dissimulation

Selon CNN, des agents saoudiens auraient alors tenté de dissimuler la mort de Jamal Khashoggi grâce à un sosie. La chaîne américaine a diffusé il y a 10 jours des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien - identifié par un responsable turc - quitter le consulat par une porte arrière et portant les vêtements dont était vêtu Jamal Khashoggi à son arrivée, ainsi qu'une barbe factice.
CNN a diffusé des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien portant les vêtements dont était vêtu Khashoggi, ainsi qu'une barbe factice. © Thomas Liabot (Reuters) CNN a diffusé des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien portant les vêtements dont était vêtu Khashoggi, ainsi qu'une barbe factice.

CNN a diffusé des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien portant les vêtements dont était vêtu Khashoggi, ainsi qu'une barbe factice. (Reuters)

Il s'agissait, selon ce responsable turc cité par l'AFP, d'une "tentative de dissimulation" visant à faire croire que Khashoggi avait bel et bien quitté le bâtiment. Le royaume a, en effet, longtemps affirmé que Khashoggi avait quitté le consulat vivant, avant de céder à la pression internationale et de révéler sa mort, puis la préméditation du crime.

Le corps du journaliste introuvable

Qu'est-il advenu du cadavre du journaliste dissident? Le 7 octobre, le Washington Post, citant un responsable américain, affirme que "le corps de Khashoggi a été probablement découpé et mis dans des caisses avant d'être transféré par avion hors du pays".

Selon un éditorialiste du quotidien Hurriyet, le corps a été "coupé en 15 morceaux" par un médecin légiste faisant partie du commando saoudien, avant d'être sorti du consulat. Mais il se trouverait toujours dans un endroit inconnu à Istanbul. Il y a 10 jours, les médias turcs affirmaient que la police avait retrouvé un véhicule du consulat saoudien, équipé d'une plaque d'immatriculation diplomatique, "abandonné" dans un parking souterrain d'Istanbul. Le consulat saoudien n'a pas autorisé sa fouille, selon la chaîne NTV.

La chaîne turque AHaber a de son côté diffusé des images de vidéosurveillance montrant selon elle des employés saoudiens du consulat brûler des documents au lendemain de la mort de Khashoggi.

Le JDD


AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.